Bordeaux : Tout ça pour un maillot de l’OM… Poko tacle les fans

Bordeaux : Tout ça pour un maillot de l’OM… Poko tacle les fans

Photo Icon Sport

Transféré à Karabükspor (Turquie) cet été, André Poko a été poussé vers la sortie par les Girondins de Bordeaux. En cause son dérapage sur les réseaux sociaux en fin de saison dernière.

Chicha à la bouche et maillot de l’Olympique de Marseille sur le dos, le milieu de terrain avait provoqué la colère des supporters bordelais qui ne lui ont jamais pardonné cet écart. Il faut dire que le club phocéen est considéré comme l’ennemi en Gironde. Du coup, dès le premier entraînement ouvert au public pendant l’intersaison, les Ultramarines avaient carrément interrompu la séance de Jocelyn Gourvennec pour s’en prendre à Poko. Dans ces conditions, le président Jean-Louis Triaud s’est donc débarrassé du Gabonais qui ne comprend toujours pas les conséquences de son erreur.

« Je voulais m'amuser. En tant que professionnel, je ne savais pas que porter le maillot d'un autre club était interdit. Malheureusement, les supporters en ont fait un drame ! », a regretté Poko dans le journal gabonais L’Union. Un épisode « difficile à vivre » pour le banni de Bordeaux. « Je tenais beaucoup au club. Il était une seconde famille. Mais comme joueur, je ne comptais pas y finir ma carrière. » Mais on imagine que Poko s’imaginait quitter les Girondins pour une destination plus ambitieuse que Karabükspor…

Share