Pierre Ménès vote Gignac et allume Jallet

Pierre Ménès vote Gignac et allume Jallet

Photo Icon Sport

Pierre Ménès a regardé mardi soir le match entre l’Arménie et la France, et le consultant de Canal+ n’a pas manqué de rendre son verdict concernant cette version revisitée des Bleus. Pour lui, si André-Pierre Gignac a été sans discuter l’homme du match, Christophe Jallet a été le bug de cette rencontre. Et Pierre Ménès de s’expliquer sur ses notes.

« Un attaquant se juge à son bilan. Celui de Gignac fait état d’un but - le premier depuis 5 ans sous le maillot bleu - et de deux passes décisives. Deux très jolies passes décisives d’ailleurs. On peut se demander si la première pour Rémy est volontaire, mais la seconde pour Griezmann est absolument magnifique. On l’a vu avec la même envie, la même activité et le même enthousiasme que sous le maillot olympien. Voilà, lui a su saisir sa chance et s’il continue comme ça, il est évident qu’on va vite le revoir », a expliqué le consultant de Canal+ pour justifier le 7,5 donné à APG. Concernant Christophe Jallet, qui a eu un 4, le jugement est rude : « On aurait dit un débutant alors qu’on pouvait penser qu’un mec avec de l’expérience et une vraie maîtrise du poste s’en sortirait bien. Il n’en a rien été. Des contrôles approximatifs, des dribbles inutiles, beaucoup de ballons perdus et privé d’idée lorsqu’il l’avait, le Lyonnais n’était pas non plus en place défensivement. Une grosse déception. »

Share