Neymar, la promesse folle du Brésil !

Neymar, la promesse folle du Brésil !

Victime d’une entorse de la cheville droite lors du premier match du Mondial contre la Serbie, Neymar n’a pas dit adieu à la compétition pour laquelle il avait tout donné ces derniers mois.

La situation est critique et le médecin de la Seleçao n’a pas caché qu’il était inquiet de voir sa star être touchée ainsi. La douleur et le gonflement observé ont empêché le « Ney » de continuer à jouer même si le joueur du PSG a tout tenté pour rester sur le terrain. Forcément abattu, Neymar a livré un premier message optimiste sur les réseaux sociaux, annonçant que la compétition était encore longue et qu’il restait six matchs à gagner. Un sentiment qui rassure à peine ceux qui l'ont vu sortir en boitant péniblement, rentrant aux vestiaires sa chaussure à la main et avec une grosse boule au niveau de la malléole. 

Neymar rejouera lors de ce Mondial

Même son de cloche au sein de l’effectif brésilien, où la certitude de voir Neymar revenir très vite est tout de même assez déroutante. Tite a assuré que son numéro 10 serait très bientôt de retour pour les matchs du Mondial qui comptent, et qu’il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il joue pendant ce Mondial. Et son entourage a aussi montré une confiance à toute épreuve. « Neymar va très bien, tout va bien se passer », a assuré son père, qui s’est improvisé médecin sur le coup. Son coéquipier Raphinha est même allé plus loin : « Neymar va très bien et il jouera le prochain match ». Il y a tout de même eu quelques éclairs de lucidité parmi les joueurs de la Seleçao, Thiago Silva et Danilo confiant eux que Neymar allait leur manquer sur les prochains matchs et qu’ils espéraient le récupérer plus tard dans la compétition. 

La confiance des Brésiliens n’étonne pas forcément, puisqu’elle sert de leitmotiv et de message rassurant, comme ce fut le cas avec Karim Benzema avant le Mondial. Cette spirale positive ne fonctionne pas toujours, et le verdict devrait tomber dans la soirée de vendredi, si la cheville dégonfle un peu et permet des examens plus approfondis. Mais la Seleção le sait déjà, aucun risque ne sera pris avec le joueur du PSG lors des derniers matchs de poule, alors que la qualification est déjà bien parti avec la victoire 2-0 contre la Serbie. 

Surtout que Neymar aura besoin de consolider sa cheville avant de reprendre le chemin des terrains, lui qui a été la cible de nombreuses fautes. En effet, la Serbie a commis 12 fautes pendant ce match, dont 9 sur Neymar, même si sa blessure n’a pas été contractée suite à une faute.