Brexit : Tremblement de terre sur le mercato et les clubs anglais

Brexit : Tremblement de terre sur le mercato et les clubs anglais

Photo Icon Sport

Les élections législatives qui ont eu lieu ce jeudi dans le Royaume-Uni ont donné une large majorité aux conservateurs. En conséquence, le parti de Boris Johnson va pouvoir mettre officiellement en oeuvre le Brexit, qui devrait être en place le 31 janvier 2020.

Le Royaume-Uni ne fera alors plus partie de l’Union Européenne, avec bien évidemment des modifications économiques et politiques de taille. Et le football sera aussi concerné, puisque la fédération anglaise compte bien profiter de ce changement radical pour mettre en avant les footballeurs anglais, et compliquer la venue des joueurs étrangers au mercato. Si jusqu’à présent, le système obligeant les joueurs étrangers à être internationaux pour obtenir un permis de travail s’appliquait aux footballeurs hors de l’union européenne, il pourrait se généraliser à l’ensemble des joueurs hors Royaume-Uni.

Une vraie claque pour les joueurs français qui rejoignent régulièrement la Premier League, sans être internationaux pour autant. Cette mesure de la Fédération Anglaise, prise en accord avec le gouvernement, ne fait pour le moment l’objet d’aucune officialisation, mais d’autres règles obligeant les clubs anglais à compter un certain nombre de joueurs du Royaume-Uni pourraient encadrer cette véritable révolution, même si les clubs craignent tout de même d’énormes complications à venir pour le recrutement. Ce serait aussi une mauvaise nouvelle pour les clubs français, qui arrivent régulièrement à effectuer de belles ventes de joueurs non-internationaux vers l’Angleterre, dont les moyens financiers sont colossaux.