Bordeaux : Les négociations commencent pour Koscielny, ça part de très loin

Bordeaux : Les négociations commencent pour Koscielny, ça part de très loin

Photo Icon Sport

Avec encore un an de contrat, Laurent Koscielny s’était vu proposer une saison supplémentaire de prolongation à Arsenal, ce qu’il a refusé.

C’est son droit et le défenseur central se retrouverait ainsi libre en juin 2020. Mais dans le but de forcer son transfert vers la Ligue 1, où Bordeaux mais également Rennes le courtisent, l’international français a refusé d’embarquer pour le stage de pré-saison d’Arsenal, demandant à être libéré de sa dernière année pour signer un contrat longue durée en France. En conséquence, Arsenal a surtout décidé de serrer la vis pour le moment, sanctionnant le joueur et lui demandant de s’entrainer avec les U23 du club jusqu’à nouvel ordre.

Pour calmer les choses, Bordeaux, qui posséderait un accord avec l’ancien de Lorient, consent à accepter un transfert à une indemnité raisonnable affirme L'Equipe. Le club londonien en a pris note, et demande ainsi 10 ME pour son Français. De quoi faire rebrousser totalement les dirigeants girondins, qui ne comptent clairement pas aller aussi haut. Et vu que le joueur a décidé d’entrer dans un bras de fer, il n’est pas certain qu’Arsenal soit d’humeur à négocier pour le moment..