TV : Le constat choc d’Aulas sur le PSG, l’OL et l’OM

TV : Le constat choc d’Aulas sur le PSG, l’OL et l’OM

Icon Sport

Interrogé sur le fiasco de la SuperLigue dans les colonnes de L’Equipe, Jean-Michel Aulas a également évoqué les droits télévisuels de la Ligue 1.

A cinq journées de la fin du championnat, les droits TV de la Ligue 1 ne sont toujours pas attribués pour les trois saisons à venir. Après l’échec de Mediapro, c’est Canal + qui s’est adjugé l’intégralité des droits pour la fin de la saison. Mais un nouvel appel d’offres devra déterminer qui seront les diffuseurs de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2021-2024. Très sensible à ce sujet déterminant pour l’avenir du football français, Jean-Michel Aulas ne masque pas ses inquiétudes. Le président de l’OL est notamment soucieux de savoir comment prouver que la Ligue 1 mérite une rémunération supérieure à ce qu’elle perçoit actuellement alors qu’hormis les affiches de l’OL, de l’OM et du PSG, les matchs du championnat réalisent des audiences médiocres*.

« Je suis évidemment inquiet. Cela avance très lentement. J'ai confiance dans la capacité de Vincent Labrune (le président de la LFP) et de ses équipes de convaincre Canal+ et les autres. Mais pour cela, il va falloir apporter un certain nombre de garanties que le Championnat va produire des audiences qui méritent des rémunérations supérieures. Car on voit bien qu'il y a un trou qui s'est créé entre les audiences des clubs les plus en vue et les autres » a évoqué Jean-Michel Aulas, au premier plan avec Vincent Labrune et certains dirigeants influents du football français pour régler au plus vite cette question des droits télévisuels. Rappelons que seules huit affiches de Ligue 1 par journée doivent trouver preneur pour la période 2021-2024 puisque Canal + est dans l’obligation de conserver son lot acheté en 2018 avec deux matchs par journée. La chaîne cryptée souhaitait que le futur appel d’offres soit complet et que 100 % des droits soit remis en jeu, mais n’a pas obtenu gain de cause.

* A titre de comparaison, ce week-end :
PSG - ASSE : 715.000 téléspectateurs 
Nantes - OL : 755.000 tsp
Lorient - OM : 800.000 tsp
... Bordeaux - Monaco : 365.000 tsp