TV : La Ligue 1 lance un SOS d'urgence à Mediapro

TV : La Ligue 1 lance un SOS d'urgence à Mediapro

Photo Icon Sport

Dans le doute depuis plusieurs semaines, les clubs de Ligue 1 sont désormais fixés quant à la fin de la saison 2019-2020.

Mardi après-midi, Edouard Philippe a officialisé l’arrêt des sports collectifs jusqu’à la fin de l’été. Un coup dur pour les clubs de football professionnels, lesquels ne percevront donc pas le dernier versement des droits télévisuels de la part de Canal + et de BeInSports. Assurément, l’été sera chaud et tendu pour de nombreux clubs français. Heureusement, une perspective plus joyeuse les attend au bout du tunnel avec la venue de Mediapro dans le paysage footballistique français. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe dont Jaume Roures est le patron est attendu comme le messie du football français, comme indiqué par Laurent Nicollin sur l’antenne de RMC.

« Ça va être problématique (économiquement). Pour l'instant, on va dire qu'on a la trésorerie pour gérer avril-mai avec du chômage partiel. On va aussi récupérer entre 5 et 8 millions d'euros via un prêt de l’État, ce qui devrait nous permettre de passer juin et juillet. Après, espérons que le championnat reprenne fin août ou au pire début septembre pour que Mediapro (diffuseur de la L1 à partir de la saison 2020-2021) puisse prendre le relais et nous faire un premier versement au mois d'août. Si on n'a pas ça, ça commencera à être compliqué. Je peux tenir deux, trois, quatre mois, mais pas indéfiniment » a prévenu le patron de Montpellier, lequel a également évoqué le bouillant sujet du classement final de la Ligue 1. « Il y aura toujours des déçus. Moi selon un scénario je suis 6e, selon l'autre je suis 8e. Mais ça sera malgré tout une belle saison pour nous. Une assemblée générale expliquera les choses. Et chacun votera en son âme et conscience pour ce qu'il estime être le mieux pour le football français, pas que pour son intérêt personnel ». Des paroles pleines de sagesses dont devraient s’inspirer plusieurs dirigeants de grands clubs français…