TV : Canal+ n'achète pas les droits, la Ligue 1 sous le choc !

TV : Canal+ n'achète pas les droits, la Ligue 1 sous le choc !

Photo Sylvie Lancrenon / Canal+

Maxime Saada annonce que Canal+ n'a pas l'intention d'acheter les droits de la Ligue 1 et réclame un appel d'offres. Et ce n'est pas la seule mauvaise nouvelle pour le foot français.

C'est un incroyable coup de tonnerre qui résonne ce mardi soir dans le ciel de la Ligue 1, puisque le patron de Canal+ annonce dans Le Figaro que la chaîne cryptée ne fera aucune offre à la Ligue de Football Professionnel pour racheter immédiatement les droits TV que Mediapro a décidé de rétrocéder en étant dans l'incapacité de les payer. Confiant être toujours choqué de l'attitude des dirigeants du foot français depuis 2018, Maxime Saada réclame un nouvel appel d'offres et en attendant il rend à la LFP les droits des trois matchs rachetés par Canal+ à BeInSports. C'est un nouveau séisme qui frappe les clubs professionnels, car qui dit appel d'offre dit nouveau délai et surtout possibilité d'un prix tiré vers le bas. La vengeance de la chaîne cryptée est terrible au moment où Téléfoot doit cesser de diffuser le championnat de Ligue 1 dans trois semaines.

Se confiant dans le quotidien national, Maxime Saada frappe fort, même s'il laisse entendre que Canal+ prend un risque. « Nous sommes finalement arrivés à la conclusion côté Canal+ qu'il était dans l'intérêt pour toutes les parties prenantes de passer par un appel d'offres. Nous avons donc adresse un courrier à la LFP pour lui indiquer la restitution du lot 3 que BeIN Sports nous a sous-licencié. Si nous avons pensé à une offre de gré à gré ? Bien sûr. Mais nous n'avons jamais fait d'offre dans ce sens à la LFP car, après réflexion, nous avons conclu qu'il était impossible de passer par cette procédure. Et ce pour trois raisons. La première est qu'il y a incontestablement une perte de confiance entre Canal+ et les responsables du football français. Nous n'avons pas été traités correctement ces dernières années », explique le dirigeant de Canal+, qui affirme ensuite que sa chaîne prend un gros risque en réclamant un appel d'offres mais qu'en même temps « la valeur du foot s’est dégradée » pour la chaîne qui diffusera mercredi le Trophée des champions. Pour finir la saison, Maxime Saada propose un système de pay per view au match par match, pas de quoi rassurer les clubs.