TV : Un contrat, c'est pas du bidon, Canal+ est prévenu

TV : Un contrat, c'est pas du bidon, Canal+ est prévenu

C’est à la veille de la reprise du championnat de Ligue 1 que les choses se sont enfin éclaircies en ce qui concerne la diffusion du football en France.

Amazon retransmettra donc 80 % des matchs, reprenant le contrat autrefois contracté par Médiapro, mais a un tarif beaucoup plus avantageux. Tandis que Canal continuera de montrer les deux autres matchs de la journée, par le biais de son contrat racheté à BeIN Sports, même si la chaine cryptée continue de contester cela devant les tribunaux. Pour les prochaines journées, c’est réglé en tout cas et Vincent Labrune n’a pas caché qu’il était heureux et soulagé de voir ce long bras de fer prendre fin. 

Enfin une vision claire

« Les décisions judiciaires confortent la position de la LFP. Dans ce dossier où la LFP défend le juste et simple principe qu’un contrat est fait pour être respecté, le plus important est maintenant d’offrir aux supporters une vision claire de la diffusion de leur feuilleton préféré. La diffusion des rencontres sur les chaînes du Groupe Canal+ et la plateforme Prime Video constitue une très bonne nouvelle pour la Ligue 1 Uber Eats, qui va aussi et enfin pouvoir compter sur le retour du public dans les stades », a souligné le président de la Ligue dans un communiqué. Il est vrai qu’entre la disponibilité d’Amazon qui sera bien plus étendue que celle de Téléfoot la saison dernière, et cette annonce qui clarifie la donne, la Ligue 1 peut enfin repartir sur de bonnes bases. Même si les débuts risquent d’être un peu chaotique. Amazon démarre en effet de zéro avec directement 8 affiches par journées, ce qui va certainement générer quelques réglages à faire. De son côté, Canal+ est un grand habitué de la Ligue 1, mais jusqu’à jeudi encore, la chaine faisait tout son possible pour ne pas diffuser les rencontres, et surtout ne pas les payer.