TV : BeInSports doit gérer une perte colossale d'abonnés

TV : BeInSports doit gérer une perte colossale d'abonnés

Photo Icon Sport

Si BeInSports avait célébré durant la Coupe du Monde 2018, qu’elle donnait en totalité, ses 4 millions d’abonnées, l’après-Mondial a été rude pour la chaîne sportive qatarie. En effet, selon Libération, BeInSports a perdu 800.000 abonnés et ils sont désormais 3,2 millions à payer mensuellement pour recevoir les programmes de cette chaîne. Actuellement en plein contrôle fiscal, le média qui appartient à Bein Media Groupe dirigé par Nasser Al-Khelaifi, a vu les désabonnements se multiplier après la Coupe du Monde, mais également suite à la perte des droits de l’Europa League et de la Ligue des champions. Cela a évidemment un effet très négatif sur les comptes de cette société comme le rapporte Libé.

« En 2018, l’entreprise est restée très loin de l’équilibre financier. Elle a bouclé l’année sur une perte d’exploitation de 81ME. Un déficit encore énorme, même s’il s’est largement réduit par rapport à l’année précédente (113ME). Les pertes fiscales s’accumulent (1,4 milliard d’euros en sept ans d’existence) et le Qatar doit réinjecter régulièrement de l’argent dans les comptes pour sauver les apparences. Le 31 décembre 2018, il avait ainsi renfloué son bras armé audiovisuel en France de 156 millions d’euros », explique le quotidien. Reste que dans un monde des droits télés totalement fou, l’an prochain BeInSports conservera une partie de la Ligue 1 là où Canal+ n’aura plus rien. L’occasion d’un nouveau retournement de tendance ? Cela serait le bon moment pour la chaîne qatarie.