Lens-Lille : Le premier verdict ce lundi

Lens-Lille : Le premier verdict ce lundi

Icon Sport

C’est dès ce lundi que la commission de discipline se réunira en urgence pour traiter le dossier du match entre Lens et Lille.

En raison de la prochaine journée de championnat qui aura lieu dès ce mercredi, les autorités vont devoir prendre des premières décisions. Et notamment sur les responsabilités de chaque club. Les supporters lensois sont accusés d’avoir déployé un énorme tifo insultant, alors qu’ils avaient assuré à leurs dirigeants que c’était un message d’encouragement à leur équipe. Mais surtout environ 150 supporters sont descendus sur le terrain pendant la mi-temps pour tenter d’en découdre avec les fans lillois. Ces derniers sont accusés d’avoir jeté des sièges sur la tribune voisine derrière le but, en réponse à des provocations. Tout le monde se renvoie la balle, et les arguments des deux camps sont gardés pour le passage devant la commission. 

Deux blessés, deux interpellations

Mais pour ceux qui demandent enfin des sanctions exemplaires contre les supporters qui ne viennent de toute évidence pas pour suivre un match de football ou soutenir leur équipe, il va falloir attendre. Il n’y a en effet eu que deux interpellations pendant ce derby du Nord, annoncent les autorités préfectorales. Un supporter lillois qui a blessé un CRS à la cheville en lui jetant un siège, et un autre qui avait un fumigène sur lui. Un bilan bien maigre alors que six blessés ont été déplorés, dont deux qui ont du aller aux urgences pour se faire soigner, et que cette confrontation aurait pu très mal tourner si les forces de l'ordre n'avaient pas repoussé fermement les supporters lensois. En attendant le verdict de la commission de discipline, où Lens va surtout devoir s’expliquer sur son incapacité à contenir ses supporters, les fauteurs de trouble des deux côtés ont pu repartir chez eux sans être inquiétés le samedi soir. A l'heure où des voix s'élèvent contre l'impunité des supporters sur le plan judiciaire dans ces affaires, ces deux interpellations peuvent laisser pantois, sachant que plus de 80 sièges ont été arrachés et lancés côté lillois, tandis que 150 supporters lensois sont entrés sur la pelouse.