L1 : Pierre Ménès conseille à Aulas de lâcher l'affaire

L1 : Pierre Ménès conseille à Aulas de lâcher l'affaire

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas n’en démord pas. En voyant les grands championnats se préparer à reprendre, le président de l’OL est persuadé qu’il est encore possible de relancer la machine.

Mais la décision du gouvernement, confirmée ensuite par les instances avec le classement final, ne laisse déjà guère de place au doute. En plus de cela, les joueurs de Ligue 1 sont au chômage partiel ou en vacances, et n’envisagent de reprendre l’entraînement qu’à la fin du mois de juin, si le gouvernement continue de déconfiner. Et pourtant, Jean-Michel Aulas continue de jouer sa carte du coup de théâtre, prenant pour une reprise coûte que coûte de la saison. Sur Twitter, Pierre Ménès est le dernier à avoir pris la parole pour indiquer au président de l’OL qu’il fallait désormais lâcher l’affaire, et que la Ligue 1 ne pourrait pas reprendre, malgré les recours ou les exemples venus de l’étranger.

« A un moment il faut être lucide. Pour l’instant seuls Strasbourg et Rennes ont repris l’entraînement. Paris a prévu une reprise le 22 juin. Il ne reste plus assez de temps pour disputer 10 matchs. Il faudrait enchaîner direct avec la saison suivante ce qui serait suicidaire. Je voulais que ça reprenne je dis juste que là c’est trop tard », a expliqué le consultant de Canal+, pour qui il faut se rendre à l’évidence à ce sujet. Un constat logique vue la situation, même si, pour Pierre Ménès comme beaucoup de monde, la décision du gouvernement français de tout stopper a été très prématurée.