L1 : L’ASSE prend la roue de l’OL, Aulas envoie un scud à Caïazzo

L1 : L’ASSE prend la roue de l’OL, Aulas envoie un scud à Caïazzo

Photo Icon Sport

Alors que tous les grands championnats européens vont boucler leurs saisons d’ici à la fin du mois de juillet, la Ligue 1, elle, restera à l’arrêt jusqu’en août…

Il y a deux mois, l’état français et la LFP se sont précipités pour voter l’arrêt définitif du championnat de France à cause de la pandémie de coronavirus. Sauf que désormais, tout le monde se rend compte que le foot français a fait une erreur, vu que le Covid-19 a freiné son expansion et que la L1 aurait très bien pu se finir dans des stades à huis clos cet été, comme partout ailleurs en Europe. Une erreur qui va coûter très chère à tous les clubs français, comme l’explique Bernard Caïazzo.

« Les pertes du football professionnel français seront au final de l’ordre de 500 M€ au moins pour la saison 2019-20, tout simplement parce que notre football est à l’arrêt depuis le 10/03/2020 et que nos championnats n’ont pas pu reprendre. La reprise des compétitions chez nos voisins nous oblige aujourd’hui à prendre conscience d’une réalité cruelle : cette perte de 500 M€ était évitable. Comment un gouvernement a-t-il pu prendre une telle décision aussi lourde de sens et de conséquences, alors que les autres grands Championnats se laissaient la possibilité de reprendre. Les pertes du Paris SG s’élèvent à près de 200 M€, celles de l’OM et de l’OL dépassent les 100 M€, l’AS Monaco les 50 M€… N’est-ce pas logique que les clubs, qui présentent les plus gros budgets, soient les plus pénalisés, faute de ressources pendant cinq mois ? », a détaillé, sur News Tank, le président du conseil de surveillance de l’ASSE et du syndicat Première Ligue, qui suit donc le mouvement lancé par Jean-Michel Aulas.

« Pas la peine de se déguiser ! »

Bien trop tard selon le président de l’Olympique Lyonnais… « C’est pas très beau de courir après coup vers la légitimité d’arrêt ! On sait tous pourquoi les clubs mal classés à la 28e journée alors qu’il restait 30 points à prendre ont préféré arrêter ! Pas la peine de se déguiser ! », a balancé JMA sur Twitter. Une belle pique entre président ennemis qui ne changera malheureusement pas la donne...