Ita : La Juve tient le pigeon idéal pour refourguer Rabiot

Ita : La Juve tient le pigeon idéal pour refourguer Rabiot

Malgré un potentiel reconnu, Adrien Rabiot n’a jamais répondu aux attentes de la Juventus Turin depuis son arrivée en 2019. C’en est trop pour la Vieille Dame qui a décidé de mettre le milieu de terrain en vente, au moment où Newcastle serait en contact avec l’entourage du Français.

A l’image de son entraîneur Massimiliano Allegri, la Juventus Turin a fini par perdre patience avec Adrien Rabiot. La semaine dernière, le coach des Bianconeri répétait son agacement au sujet de son milieu de terrain incapable de profiter de ses qualités. « Ce qui manque à Adrien Rabiot ? Il est inutile de parler de son potentiel. Adrien doit faire beaucoup plus. C'est simple », avait répondu le technicien, pessimiste quant à la capacité de réaction du Français. Il faut dire que l’Italien en est arrivé à la même conclusion que ses prédécesseurs.

Avant lui, les coachs Maurizio Sarri et Andrea Pirlo pensaient également tenir un joueur capable de dominer l’entrejeu, avant de se heurter à son manque de détermination. La Juventus Turin a donc fini par trancher. D’après le site de Calciomercato, le pensionnaire de Serie A veut se débarrasser d’Adrien Rabiot dès cet hiver ! Et l’on ne parle pas d’un simple élément à sacrifier en cas d’un possible échange. Non, la Vieille Dame voudrait vraiment transférer l’international tricolore de manière définitive.

Un prix largement abordable

Sa décision n’est pas si étonnante dans la mesure où l’ancien joueur du Paris Saint-Germain, sous contrat jusqu'en 2023, pèse lourd sur les finances turinoises. Adrien Rabiot perçoit en effet 7 millions d’euros par an, plus des bonus. Les bonnes nouvelles pour la Juventus Turin, c’est que le clan du joueur accepte l’idée d’un départ. Et surtout, Newcastle aurait déjà pris contact avec Véronique Rabiot, la mère et agent du milieu qui étudierait actuellement le projet des Magpies. A noter que la Juve serait prête à valider un transfert entre 10 et 15 millions d’euros. Un montant largement abordable pour les Saoudiens de Newcastle.