TV : Mediapro condamné à 20ME d'amende pour corruption

TV : Mediapro condamné à 20ME d'amende pour corruption

Photo Icon Sport

La société de Jaume Roures traverse une sale période, puisqu'elle a annoncé ce mercredi avoir été condamnée par la justice américaine dans le cadre d'une affaire de corruption pour l'achat des droits TV du Mondial 2014, 2018 et 2022.

La France n’est pas concernée par ce dossier, mais pourtant il va intéresser le football hexagonal. En effet, Jaume Roures a publié un communiqué, il n’avait pas le choix, révélant qu’il avait été condamné en 2018 à une amende de 20ME par la justice de New-York dans le cadre d’une affaire de corruption. La société Imagina, holding qui possède notamment Mediapro, a versé des pots-de-vin à des membres de la FFA afin d’obtenir les droits TV du Mondial 2014, 2018 et 2022 pour l’Amérique Centrale et les Caraïbes (CONCACAF). Jaume Roures précisé que ce sont trois de ses salariés, licenciés depuis, qui ont versé 1,5 million de dollars pour acquérir ces droits pour le compte de son groupe. Après une enquête de trois ans par des agents du FBI, les faits ont été établis, et le businessman espagnol a accepté de payer 20ME pour solder l’affaire, mais a été également contraint de dévoiler cette sale histoire.

Cet accord permet à Jaume Roures d’éviter que le FBI continue à enquêter sur ce dossier, et qu'il se retrouve éventuellement dans le collimateur de la justice américaine, ce qui n’est jamais bon. Pour rappel, c'est Mediapro qui en France a obtenu les droits TV de la Ligue 1 et la Ligue 2, mais qui a refusé de payer la deuxième échéance de ce contrat et a prévenu qu'elle n'allait pas payer non plus celle de décembre. Jaume Roures s'est cette fois tourné vers le tribunal de Commerce de Nanterre pour l'aider à trouver un accord avec la LFP.