Real : Prêts à mourir pour Zidane, ils ont tenu leur promesse

Real : Prêts à mourir pour Zidane, ils ont tenu leur promesse

Photo Icon Sport

Sous pression avant d’affronter Galatasaray mardi, Zinédine Zidane jouait gros lors de la 3e journée de la Ligue des Champions.

Une défaite en Turquie et l’entraîneur du Real Madrid, très critiqué en interne, aurait peut-être été licencié. Car à la Maison Blanche, le président Florentino Pérez n’a de pitié pour personne, pas même pour une légende du club qui a remporté ce trophée européen à trois reprises en tant que coach. Une tendance que beaucoup jugent injuste, à commencer par Sergio Ramos qui défendait le Français à la veille de cette rencontre décisive.

« Tout le monde sait que le vestiaire sera avec Zidane jusqu'à la mort, peu importe ce qui se passe, assurait le défenseur central. On doit donner l'image d'une équipe unie et qui a toujours confiance en son entraîneur. Le Real se relève toujours et c'est en étant unis qu'on y arrivera. » Après cette sortie du capitaine, on se doutait que les Merengue feraient le nécessaire contre Galatasaray, battu 1-0 à domicile.

Zidane est soulagé

Même le gardien Thibaut Courtois, si décevant ces derniers mois, a été décisif. Tout comme le milieu Toni Kroos, buteur. « J'ai trouvé que l'équipe était bien, s’est réjoui le technicien après la victoire. Ils ont eu deux occasions franches et Thibaut a été important, il nous a sauvés. On a eu beaucoup d'occasions, sur de très bonnes actions. J'ai aimé la concentration de l'équipe de la première à la dernière minute. » Peut-être un tournant dans la saison du Real de Zidane.