Esp : Griezmann et le Barça, l'effrayant constat de Fred Hermel

Esp : Griezmann et le Barça, l'effrayant constat de Fred Hermel

Photo Icon Sport

Antoine Griezmann n'a pas pesé lourd lors de la défaite de Barcelone contre Getafe, et les critiques tombent très violemment sur l'attaquant français du Barça.

De retour à Barcelone après la trêve internationale, Antoine Griezmann espérait probablement repartir du bon pied après un début de saison très mitigé avec son club. Mais ce doux rêve a déjà volé en éclats puisque non seulement Lionel Messi et ses coéquipiers sont tombés à Getafe, mais en plus Antoine Griezmann a raté une énorme occasion, et pas qu’un peu. Forcément, le champion du monde français reçoit des coups de partout dans la presse espagnole, qui considère que l’ancien joueur de l’Atlético Madrid est devenu un boulet pour le FC Barcelone. La preuve, ce titre virulent de Marca : « Le meilleur positionnement pour Griezmann ? Sur le banc ». Sur RMC, Frédéric Hermel admet qu’Antoine Griezmann est clairement hors du coup, mais le journaliste ne voit pas comment cela va se finir avec le club catalan, compte tenu du prix payé par le Barça pour le faire venir et les soucis économiques des Blaugrana.

Pour Fred Hermel, la situation est grave, et hélas cela risque de durer. « Il y a très longtemps que Griezmann a le bonnet d’âne à Barcelone. Qu’il ait un break ? Non qu’il aille dans un autre club c’est tout. Après le problème c’est qu’il a coûté 160ME, il a un gros salaire, donc c’est difficile qu’il parte. Ce qu’il s’est passé contre Getafe, c’est que le Barça n’a pas été terrible, Koeman a été dominé tactiquement et il était énervé, mais Griezmann a un face à face à 0-0 et son tir c’est une pénalité de rugby. C’est pathétique. Il ne partira pas en janvier, ce n’est pas possible, ils ne peuvent pas le brader. Qu’il s’adapte ? Griezmann est dans une situation terrible, il a perdu son football, il n’existe pas, il n’est pas heureux, ça se voit dans son regard. La dynamique de groupe n’est pas terrible, mais lui il est ailleurs. C’est une erreur de casting, c’était biaisé dès le départ », constate le spécialiste du football espagnol.