Esp : Dembélé mis à la porte, le Barça prend un énorme risque

Esp : Dembélé mis à la porte, le Barça prend un énorme risque

Icon Sport

Lassé par la situation contractuelle d’Ousmane Dembélé, qui refuse toujours de prolonger, Barcelone a décidé de sanctionner son joueur.

Directeur sportif du club catalan, Mateu Alemany a annoncé la mise à l’écart d’Ousmane Dembélé, non retenu pour le match face à Bilbao ce jeudi en 8es de finale de la Coupe du Roi. « Avec Ousmane, avec ses agents, on a commencé les discussions en juillet. On a parlé pendant six ou sept mois, le Barça a fait plusieurs offres pour que le joueur reste avec nous, offres qui ont été refusées par ses agents. Nous sommes le 20 janvier et il nous paraît évident que le joueur ne compte pas sur le Barça et n'est pas engagé dans le projet sportif du Barça. Dans cette situation, on a communiqué au joueur et à ses agents qu'il doit partir tout de suite. La conséquence sportive de tout ça, entendue avec le staff technique et l'entraîneur, c'est que nous ne souhaitons pas avoir avec nous des joueurs qui ne sont pas impliqués dans notre projet et qui ne veulent pas être au Barça » a lancé le directeur sportif barcelonais, très cash sur la situation d’Ousmane Dembélé, dont le départ est souhaité d’ici la fin du mercato hivernal par le FC Barcelone.

L'attitude de Barcelone est discutable

Une situation ubuesque pour tout le monde et tandis que les critiques pleuvent à l’encontre d’Ousmane Dembélé, très gourmand financièrement et qui joue avec Barcelone depuis plusieurs mois, les méthodes de Barcelone sont également dénoncées. Ce jeudi, le journaliste Loïc Tanzi a mis un petit tacle à la direction catalane sur son compte Twitter. « Il y a énormément de critiques envers Dembélé, mais l’attitude de Barcelone est incroyable. Un club demande donc à un joueur sous contrat de partir tout de suite » a publié le journaliste de RMC, pour qui le FC Barcelone n’est pas correct avec Ousmane Dembélé, qui refuse certes de prolonger mais qui demeure sous contrat jusqu’en juin 2022. Reste maintenant à voir comment les agents d’Ousmane Dembélé réagiront dans les prochaines heures. Il y a quelques jours, son représentant Moussa Sissoko avait expliqué que les menaces du FC Barcelone ne marcheraient pas avec « des gens comme (eux) ». Le clan Dembélé ne s’interdit pas de contre-attaquer sur un plan juridique, la mise à l’écart d’Ousmane Dembélé étant discutable dans la mesure où l’ancien Rennais est un joueur professionnel de l’effectif à part entière.