Barça : Une attaque Agüero-Depay, Haaland sera vite oublié

Barça : Une attaque Agüero-Depay, Haaland sera vite oublié

A la recherche d’un attaquant pour la saison prochaine, le FC Barcelone rêve de recruter le Norvégien Erling Haaland. Mais sans surprise, le club catalan n’aura pas les moyens de ses ambitions et se rabattra sur des joueurs libres.

Joan Laporta se sait attendu au tournant. Elu nouveau président du FC Barcelone, le dirigeant a pour objectif prioritaire de prolonger le contrat de Lionel Messi qui expire en juin prochain. Mais pour y parvenir, des recrues seront nécessaires afin de convaincre l’Argentin que l’effectif sera compétitif. C’est pourquoi le successeur de Josep Maria Bartomeu voit les choses en grand avec Erling Haaland. Un rêve évidemment inaccessible compte tenu des finances du club catalan et des exigences du Borussia Dortmund pour le Norvégien. Sans surprise, le Barça va donc se rabattre sur des joueurs libres.

En effet, le quotidien espagnol As indique que le FC Barcelone, dont l’entraîneur Ronald Koeman réclame Memphis Depay depuis l’été dernier, ne se contentera pas du Lyonnais. Les Blaugrana aimeraient également ajouter Sergio Agüero à leur effectif, sachant que Manchester City a annoncé le départ de son avant-centre en fin de contrat cet été. A noter que le Barça discuterait d’un bail de deux ans avec l’ancien joueur de l’Atlético Madrid, également annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain. Rien n’est acté sur ce dossier a priori plus incertain comparé au feuilleton Memphis Depay, que le président Jean-Michel Aulas tente désespérément de retenir.

Depay, l’OL y croit encore

« Je n'aurais rien à me reprocher parce que je sais que Memphis est resté dans l'état d'esprit du club, confiait le patron de l’Olympique Lyonnais mardi. Il assume sa mission de footballeur de classe mondiale et de capitaine. On l'a mis dans les meilleures dispositions pour qu'il puisse s'exprimer et retrouver son niveau de la Coupe du monde au Brésil, quand il s'était révélé. On lui a laissé une entière liberté de choix car ça fait partie de sa personnalité. Je respecterai ses choix. S'il doit partir pour un plus grand club que l'OL, je me ferai une raison. Si par contre il doit rester, on aura probablement participé à ce qui sera pour lui une aventure encore plus grande car ça voudra dire qu'on a gagné quelque chose. » Sauf rebondissement, JMA se dirige vers un échec.