Barça : Dembélé détruit son salaire pour prolonger

Barça : Dembélé détruit son salaire pour prolonger

Icon Sport

En fin de contrat avec le FC Barcelone, Ousmane Dembélé est encore dans l'incertitude. Selon Mundo Deportivo, une issue est proche d'être trouvée concernant le futur du champion du monde en Catalogne. 

Ousmane Dembélé vit un moment important dans sa carrière. L'ancien joueur du Borussia Dortmund est arrivé en fin de contrat avec le Barça. Le champion du monde sait qu'il est un joueur important et unique dans l'effectif de Xavi. Raison pour laquelle son clan et lui cherchaient à négocier un contrat au prix fort il y a quelques mois pour prolonger l'aventure au Barça. Mais le club catalan, en proie à des difficultés économiques importantes, ne pouvait pas lui donner ce qu'il voulait. Pire, le Barça a vite signifié à Dembélé qu'il devait faire des efforts financiers s'il voulait rester en Catalogne. Selon les informations de Mundo Deportivo, un accord est désormais proche d'être trouvé pour voir Dembouz prolonger au FC Barcelone. 

Dembélé va rempiler au Barça, Xavi peut souffler 

Le média espagnol indique en effet que Dembélé a accepté la proposition de contrat barcelonaise, qui prévoit notamment une baisse de salaire de 40%. Jusque-là, Dembélé touchait près de 10 millions d'euros par an. Si tout se passe bien, Dembouz continuera avec un nouveau contrat allant jusqu'à 2024 en Catalogne. Il ne manque plus qu'à la direction du Barça de valider l'opération et de peaufiner les derniers détails du contrat. La fin d'un feuilleton qui dure depuis de nombreux mois et qui aura quelque peu entaché l'image de Dembélé. Un Dembélé qui devra donc rapidement se mettre au travail en Catalogne pour redorer son image et permettre à Xavi de compter sur lui pour les échéances qui attendront le Barça la saison prochaine. D'un point de vue personnel, Dembélé doit également tenter d'aller chercher une place dans le groupe de l'équipe de France pour disputer la prochaine Coupe du monde au Qatar. Avec la tête désormais libérée, les espoirs sont permis.