Ang : Un grand favori pour l'avenir de Cristiano Ronaldo

Ang : Un grand favori pour l'avenir de Cristiano Ronaldo

Déterminé à quitter Manchester United cet été, Cristiano Ronaldo souhaite absolument disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Plusieurs équipes lui en donnent l’opportunité, à commencer par Chelsea qui lui offrirait également un salaire très confortable.

Pour la sortie de son nouveau maillot ce vendredi, Manchester United avait évidemment prévu d’utiliser l’image de sa star. Cristiano Ronaldo devait apparaître sur de nombreuses photos et vidéos. Mais selon The Athletic, les Red Devils ont limité leur communication autour de l’attaquant portugais. Une décision compréhensible dans la mesure où le quintuple Ballon d’Or a réclamé un bon de sortie. L’ancien joueur du Real Madrid souhaite absolument disputer la Ligue des Champions la saison prochaine, et non pas la Ligue Europa avec les Mancuniens.

Sans doute la raison pour laquelle Cristiano Ronaldo, qui devait reprendre l’entraînement lundi dernier, n’est toujours pas réapparu. Et ne participera pas à la tournée en Asie. Manchester United a en effet accepté l’idée de son départ. Reste à savoir où rebondira l’international portugais. De nombreuses rumeurs circulent depuis la révélation de ses envies d’ailleurs. Mais rares sont les clubs vraiment désireux de l’accueillir. Le Bayern Munich a déjà démenti cette hypothèse étant donné que Cristiano Ronaldo ne correspond pas à sa politique de recrutement.

Le premier coup de Boehly ?

Et de son côté, le Paris Saint-Germain n’a pas l’air intéressé. Finalement, l’option la plus crédible mène à Chelsea, dont le nouveau propriétaire Todd Boehly veut frapper un grand coup après son arrivée. La preuve, le journaliste Peter O’Rourke affirme que les Blues lui préparent un contrat assorti d’un salaire annuel à 16,5 millions d’euros ! On apprend également via UOL Esporte que Manchester United réclamerait 15 millions d’euros pour son transfert. Rien d’insurmontable pour le club londonien, sans doute mieux armé que la Roma et Naples, les deux prétendants italiens de Cristiano Ronaldo.