Zéro euro, un mercato nul, c'est l'AS Saint-Etienne !

Zéro euro, un mercato nul, c'est l'AS Saint-Etienne !

Icon Sport

Capitaine de l’ASSE jusqu’à son départ en mai 2021, Mathieu Debuchy a donné son avis sur la saison des Verts. Il se veut optimiste et pointe surtout l’été comme cause des problèmes stéphanois.

Mathieu Debuchy connaît bien le vestiaire de l’AS Saint-Étienne. En effet, il l’a arpenté pendant plus de trois ans avec près d’une centaine d’apparitions sous le maillot vert, le stress du maintien ou encore une finale de coupe de France disputée. Parti cet été pour Valenciennes, celui qui portait le brassard de capitaine au moment de son départ a tenu à décrypter le très difficile début de saison de son ancien club. L’ancien latéral de l’ASSE était invité d’une interview vidéo chez nos confrères de Sainté Inside.

Des moyens financiers faibles à l’ASSE

Pour lui, l’intersaison stéphanoise n’a pas été bien gérée. « Quand tu commences une nouvelle saison tu repars de zéro donc tu espères que ça va bien se passer donc ils ne s’y attendaient pas forcément. Maintenant l’intersaison a été délicate aussi, beaucoup de bruits autour de l’équipe, du club. Ça n’est pas des conditions qui sont sereines pour bien débuter encore une fois le championnat. Des moyens financiers qui sont nuls en fait, tu perds des joueurs, tu recrutes personne. Ouais ce n’est pas la meilleure façon d’aborder le championnat de Ligue 1, ça c’est sûr. », a t-il confié.

Une équipe stéphanoise qui serait donc affaiblie et rajeunie, surtout depuis la cure de rajeunissement provoquée depuis l’arrivée de Claude Puel à la tête des Verts en 2019. Une équipe trop faible pour sauver sa peau en Ligue 1 ? Mathieu Debuchy connaît cette équipe et sa qualité, demandant de la patience aux supporters. « Après, c’est vrai que c’est difficile à expliquer parce que tu as de la qualité dans cette équipe, t’as beaucoup de qualité, t’as des joueurs avec un gros potentiel mais tu vois que la mayonnaise ne prend pas. », a t-il ajouté. Une mayonnaise qui devra vite prendre. Avec 6 points, aucun succès après 12 matches, et une dernière place au classement, la saison stéphanoise tourne pour le moment plus au vinaigre qu’autre chose.