ASSE : Printant s’accroche, c’est loin d’être fini avec Saint-Etienne

ASSE : Printant s’accroche, c’est loin d’être fini avec Saint-Etienne

Photo Icon Sport

Suspendu de ses fonctions en octobre dernier, Ghislain Printant conteste son licenciement pour faute grave. L’ancien entraîneur de l’AS Saint-Etienne compte bien repartir avec une indemnité.

Cinq mois plus tard, l’AS Saint-Etienne n’est pas totalement débarrassée de Ghislain Printant. Et pour cause, le club stéphanois ne s’était pas contenté d’une simple éviction. L’ancien entraîneur des Verts a officiellement été licencié pour faute grave, et plus précisément pour des propos tenus contre les Verts suite à l’annonce de sa suspension. Sans surprise, celui qui avait accompagné puis succédé à Jean-Louis Gasset conteste l’accusation de la direction qui tente de le priver de son indemnité de licenciement.

Printant veut son million

En effet, le technicien était sous contrat jusqu’en 2021, avec encore 1,5 million d’euros de salaire à toucher. Autant dire que Ghislain Printant refuse de faire une croix sur cette somme, d’où l’arrivée du dossier au conseil de prud’hommes et l’audience de conciliation prévue ce mercredi. L’objectif pour les deux parties : trouver un terrain d’entente et enfin mettre un terme à ce litige. Mais a priori, l’initiative semble vouée à l’échec.

La preuve, nos confrères de France Bleu indiquent que Ghislain Printant n’a même pas l’intention de se rendre à cette audience. Il faut dire que la précédente tentative devant la commission juridique de la Ligue de Football Professionnel n’avait absolument rien donné à l’automne dernier. Rien de surprenant sachant que les dirigeants de l’ASSE avaient sévèrement critiqué leur ancien coach après sa mise à l’écart.