Rennes : Débarrassé de Camavinga, Maurice est aux anges

Rennes : Débarrassé de Camavinga, Maurice est aux anges

Icon Sport

Convoité depuis plusieurs mois, Eduardo Camavinga s’est engagé avec le Real Madrid en toute fin de mercato. Malgré la perte d’un jeune talent prometteur, le Stade Rennais et son directeur sportif Florian Maurice se réjouissent de ce transfert.

Alors que cette piste ne semblait plus prioritaire, le Real Madrid est subitement réapparu pour Eduardo Camavinga. Le club madrilène, recalé par le Paris Saint-Germain pour l’attaquant Kylian Mbappé, a rapidement trouvé un accord avec le Stade Rennais pour son milieu de terrain. Coût du transfert : 31 millions d’euros. Une recette qui semble ravir Florian Maurice, fier de raconter à la presse la fin de ce dossier.

Le geste de Camavinga

« 48, 72 heures avant, j’avais commencé à discuter avec le Real Madrid. Ça s’est enchaîné de manière assez rapide, a confié le directeur sportif de Rennes. Il y a eu plusieurs propositions de faites pour tomber d’accord. On a échangé pour trouver la meilleure solution et au bout du compte, je trouve que, pour le club et le joueur, c’est quelque chose qui se finit très bien. » En effet, le Stade Rennais risquait de perdre son joyau sans indemnité en juin prochain.

« J’avais toujours dit que je ne souhaitais pas qu’Eduardo parte libre. Lui aussi ne le souhaitait pas. Réellement. Sa famille ne le souhaitait pas non plus, a précisé le dirigeant. Ce qui se passe là, c’est top. Car dans le contexte d’aujourd’hui, il aurait pu dire : "j’attends six mois avant de signer quelque part et je pars libre". Il ne le souhaitait pas vis-à-vis de son club formateur. C’est tout à son honneur d’en arriver là. »

Rennes se contente des 31 M€

« On aurait forcément espéré le vendre un peu plus cher il y a quelques mois, a reconnu l’ancien recruteur de l’Olympique Lyonnais. Mais ça se termine vraiment très bien, je suis content pour lui, il le mérite. Et le club a fait ce qu’il fallait. Dans le contexte aujourd’hui, c’est une vente intéressante. Je crois même que c’est le plus gros transfert effectué en France, ça démontre la qualité. » Autant dire que Florian Maurice était sous pression sur le cas Eduardo Camavinga.