Zidane au PSG, « fake news » et théorie du complot en direct !

Zidane au PSG,  « fake news » et théorie du complot en direct !

Icon Sport

Depuis plusieurs jours, Zinedine Zidane souffle le chaud et le froid sur un possible engagement au PSG. Une arrivée sur le banc qui semble illusoire pour Dominique Séverac, lequel pense plutôt à un coup de pression de Zizou sur Noel Le Graët. 

Accord verbal puis de principe pour Zinedine Zidane avec le PSG, et finalement rien à l'horizon pour le moment. La fin de semaine a été très chaude au point de vue rumeurs concernant l'arrivée de Zizou au PSG la saison prochaine, avec un point d'orgue l'annonce d'un accord de principe jusqu'en 2025. A Doha, on veut à tout prix signer Zinedine Zidane comme entraîneur la saison prochaine. Reste à connaître, la motivation de ce dernier. Deux clans s'affrontent clairement sur la question. Les premiers affirment que la possibilité est réelle et forte de voir l'ancien numéro 10 des Bleus s'engager avec le Paris Saint-Germain. Les seconds préfèrent ironiser ou s'offusquer devant des informations jugées fantaisistes et non-prouvées. 

Le PSG fait juste partie du plan de Zizou pour les Bleus

Dominique Séverac fait clairement partie du second groupe. Le journaliste, qui suit le PSG pour le journal Le Parisien, ne croit pas une seule seconde à une arrivée de Zidane sur le banc parisien. Suivant aussi l'Equipe de France, il a suggéré sur RTL l'idée que ces rumeurs n'avaient pour but que de mettre la pression à la FFF et Noel Le Graet. Une démarche de l'entourage de Zidane, réalisée à proximité du match Autriche-France de vendredi, pour montrer que Zizou privilégiait les Bleus au PSG dans un futur proche.

« Ça s’appelle une fake news. Je ne dis pas que Zidane n’est pas approché par la galaxie PSG. Je vous dis que ce qui est paru dans la presse espagnole et repris par une partie aventureuse de la presse française s’appelle une fake news. Tout est faux, il n’y a pas d’accélération dans le dossier Zidane. Il y a en revanche une volonté du clan Zidane de faire savoir quelque chose à la FFF. L’idée c’est de dire : regardez, j’ai laissé passer un projet génial qui s’appelle le PSG, une des plus grandes franchises au monde avec un joueur sexy comme Kylian Mbappé. Donc s’il vous plait, quand la coupe du monde s’achèvera dans six mois, quelque soit le résultat, donnez-moi les Bleus », a t-il développé dans l'émission On refait le match. Une théorie qui se heurte à une réalité évoquée dans l'Equipe, celle d'une prolongation de contrat de Didier Deschamps en Equipe de France après 2022. Dans ce cas-là, l'option PSG serait la seule offerte à Zinedine Zidane.