PSG : Tuchel dézingué, ce choix avec Neymar ne passe pas

PSG : Tuchel dézingué, ce choix avec Neymar ne passe pas

Photo Icon Sport

Au cœur des critiques après la victoire du Paris Saint-Germain contre Leipzig, Thomas Tuchel est plus fragilisé que jamais.

Malgré le succès de son équipe, l’Allemand fait face ce mercredi à une vague de critiques très violente. Il faut dire que le Paris Saint-Germain a livré une prestation insipide sur la pelouse du Parc des Princes, mardi soir contre le RB Leipzig. Dès 20 heures, les premiers doutes étaient émis par de nombreux observateurs au moment de découvrir la composition d’équipe du PSG, sans véritable avant-centre et avec un trio Neymar-Mbappé-Di Maria en attaque. Les doutes se sont confirmés puisque les trois joueurs offensifs ont semblé bien coupé du monde. Rien de surprenant pour Mickaël Madar, qui estime que Neymar et Mbappé ne sont pas faits pour jouer dans l’axe, à la pointe de l’attaque.

« Aucun des trois attaquants alignés n'est fait pour évoluer ainsi. Neymar encore moins, c'est sûr. En plus, en jouant ainsi tu ne bloques pas les défenseurs adverses. Et puis ces gars-là ne défendent pas beaucoup. Donc à l'arrivée, tes trois de devant sont toujours éliminés en permanence. Comment j’aurais aimé voir évoluer le PSG ? En 4-4-2 avec deux attaquants axiaux. Mbappé et pourquoi pas Kean. Et Neymar juste derrière. Par le passé, avec Cavani et aujourd'hui Icardi, ils ont toujours évolué avec une ou deux pointes devant. Après, tu n'es pas obligé de jouer en 4-4-2 à plat. Tu peux évoluer avec un 4-4-2 en losange. Mais certainement pas comme ils l'ont fait face aux Allemands » a pesté l’ancien attaquant du PSG dans L’Equipe, avant de conclure. « Tuchel a délibérément privilégié la contre-attaque. Mais bon, tu es quand même le PSG, tu possèdes des joueurs de qualité, tu évolues à domicile et tu laisses le ballon à une équipe qui n'est pas mal, mais qui n'est pas non plus une top équipe. Tu ne peux pas te permettre d'être ridicule comme ça au niveau du jeu. Là, on s'est emmerdé toute la soirée ». Un savon de plus passé au très critiqué Thomas Tuchel…