PSG : Paris spécialiste du panic-buy, Leonardo accusé

PSG : Paris spécialiste du panic-buy, Leonardo accusé

Photo Icon Sport

Comme ce fut le cas en 2019, le Paris Saint-Germain a réalisé le plus gros de son mercato dans les 48 ultimes heures cet été avec les signatures de Kean, Danilo et Rafinha.

Au fil des années, Leonardo est devenu un véritable spécialiste des coups sur le buzzer. Après avoir enrôlé Keylor Navas et Mauro Icardi dans les dernières heures du mercato en 2019, le directeur sportif du PSG a remis ça en 2020 avec Moise Kean (Everton), Danilo Pereira (Porto) et Rafinha (Barcelone). Mais aux yeux d’Edouard Cissé, interrogé à ce sujet dans les colonnes du journal L’Equipe, cette tendance à s’activer dans le money-time est surtout la preuve que le Paris Saint-Germain n’arrive jamais à boucler les transferts qu’il aimerait auparavant. Le constat de l’ancien milieu défensif du PSG et de l’OM est donc le suivant : Paris est avant tout un spécialiste des panic-buy, et cela n’a rien de rassurant.

« Pour moi, l’effectif est moins fort parce que les joueurs que tu recrutes, tu les prends au dernier moment, à part Florenzi. Cela signifie que ce sont des choix par défaut. Peut-être pour des raisons financières, mais ce sont des choix par défaut. Et quand tu arrives dans un club, il y a légitimement un temps d’adaptation. Ce ne sont pas des mauvais joueurs, mais ils ne sont pas en capacité de faire ce que l’on attend d’eux. Au moins pour l’instant » a jugé l’ancien milieu de terrain défensif parisien, pas emballé par le mercato estival du Paris Saint-Germain. Il faut dire que cet été, Leonardo a été contraint de composer avec des moyens financiers extrêmement limités en raison de la crise du Covid-19. Ce qui explique en partie certains choix dans les dernières heures du mercato…