PSG : Nouveau gros coup dur pour Keylor Navas

PSG : Nouveau gros coup dur pour Keylor Navas

Icon Sport

Numéro 2 dans la hiérarchie des gardiens au PSG, Keylor Navas vit une situation très compliquée. L'expérimenté gardien costaricien vient de vivre une nouvelle désillusion, cette fois avec son équipe nationale.

Arrivé en 2019 au PSG, Keylor Navas s'est immédiatement imposé comme l'un des tauliers de l'équipe. Rassurant, expérimenté, mais surtout excellent, notamment lors des rencontres européennes, Navas a brillé par sa constance et a directement été propulsé comme le gardien numéro 1 du club de la capitale. Mais depuis l'arrivée de Gianluigi Donnarumma, la situation a totalement changé. La saison dernière, le meilleur joueur de l'Euro 2021 est arrivé au PSG, malgré la présence de Keylor Navas. Le portier italien et le triple vainqueur de la Ligue des Champions se sont partagés les matchs. Mais cette année, avec Christophe Galtier, le message est clair, Donnarumma est le gardien numéro 1 du PSG et Navas est sa doublure. Un statut qui ne plaît pas du tout à l'ancien joueur du Real Madrid qui voit sa participation à la Coupe du monde au Qatar avec le Costa Rica être menacée.

Navas absent de la liste du Costa Rica

À l'orée du mondial 2022, le Costa Rica se prépare avec deux matchs amicaux face à la Corée du Sud le 23 septembre et contre l'Ouzbékistan, le 27 septembre. Dans la liste dévoilée par le sélectionneur Luis Fernando Suárez pour ces deux rencontres, le natif de San Isidro de El General n'est pas présent. À la place, ce sont les gardiens Esteban Alvarado, Aaron Cruz et Patrick Sequeira qui sont appelés par le technicien colombien. Navas paye forcément son temps de jeu inexistant au PSG, qui est en train de lui coûter sa place à la Coupe du monde. Lui qui s'est pourtant révélé aux yeux de l'Europe lors de cette compétition en 2014, vit probablement sa dernière chance de disputer la plus grande compétition du football. Le Costa Rica officie dans le groupe E. Le groupe parmi les plus relevés de la phase de poules avec l'Allemagne, l'Espagne et le Japon.