PSG : Neymar n'est pas Gainsbarre, il en a marre

PSG : Neymar n'est pas Gainsbarre, il en a marre

Lassé de voir son hygiène de vie être remise en cause, Neymar a bien l'intention de faire comprendre que le Paris Saint-Germain peut compter sur un joueur sain et professionnel.

C’est une image qui lui colle à la peau, et visiblement elle commence à sérieusement l’agacer. Neymar veut en effet en finir avec sa réputation d’oiseau de nuit, qui passe ses soirées devant la télévision, des jeux vidéo, ou lorsque la situation sanitaire était autre dans des établissements nocturnes. Plus globalement, le Brésilien est souvent accusé de ne pas avoir une hygiène de vie à la hauteur de son talent, ce que le Paris Saint-Germain aurait pourtant apprécié pour un joueur payé 36ME par an. Que ce soit ses célèbres anniversaires, souvent avant des matchs décisifs en Ligue des champions, ses A-R au Brésil pour l’anniversaire de sa soeur, sa dernière fête de Noël au Brésil, la venue en France d’une jeune femme qui l’avait ensuite accusé de viol, Neymar laisse traîner une odeur de souffre derrière lui. Mais l’ancien joueur du Barça est décidé à changer cela. Mardi, via les réseaux sociaux, le joueur du PSG a crié au complot le visant, affirmant que l’on ne mettait en avant que certaines choses fausses. 

Neymar le fêtard, c'est fini

Et dans Le Parisien, Isabela Pagliari explique qu’effectivement Neymar a changé la donne et que suite à sa blessure contre Caen il y a trois semaines, il a mis le paquet pour parvenir à vite revenir à son meilleur niveau. « Après sa blessure, Neymar a fait attention à son alimentation, il a entamé une sorte de diète de cinq jours à base de plats végétariens, il a multiplié les exercices, s’est procuré un caisson hyperbare à son domicile. Il veut qu’on s’attarde sur ses performances sportives, et pas seulement à tout ce qui touche à l’extrasportif. Il en a marre des polémiques. Il essaie de reconquérir le public, et c’est un process », explique la journaliste brésilienne de la chaîne Esporte Interativo, qui a l’oreille du clan Neymar. De belles promesses qu'il va toutefois falloir rapidement concrétiser, même si la présence du joueur brésilien contre le FC Barcelone, le 10 mars au Parc des Princes, semble très improbable.