PSG : Neymar, le prix de son soutien à Bolsonaro dévoilé

PSG : Neymar, le prix de son soutien à Bolsonaro dévoilé

Neymar, qui semblait devoir rester neutre dans la campagne présidentielle qui partage le Brésil, a changé d’avis.

Quelques jours seulement après la visite du président en exercice Jair Bolsonaro à sa fondation de Sao Paulo, le numéro 10 du PSG a fini par enregistrer un clip pour soutenir l’homme politique aux élections de dimanche. En incitant à voter pour un homme bien ancré à l’extrême-droite, Neymar a-t-il réellement fait parler ses convictions humaines et politiques ? Cela reste son choix, mais selon la journaliste brésilienne Lorenna Rodrigues, il est surtout dicté par le propre intérêt financier du footballeur. En effet, la reporter du média Estadao estime que personne ne doit être dupe, et le soutien du très populaire Neymar à Bolsonaro s’explique par le coup de pouce rendu par la justice brésilienne à l’ancien prodige de Santos il y a quelques semaines de cela. 

Une plainte qui dure depuis 10 ans

Le tribunal de la troisième région du Brésil a en effet mis de côté pour une durée indéfinie une enquête de longue date sur l’évasion fiscale organisée par Neymar et son clan. Et ce ne sont pas des petites sommes qui sont en jeu, puisque le Trésor Public réclame 35 millions d’euros d’impayés à l’ancien joueur du FC Barcelone. Une plainte qui a été lancée en 2014 et Neymar a été obligé d’approvisionner 15 millions d’euros sur un compte bloqué pour montrer sa bonne foi et éviter surtout l’exécution préventive de la peine. Depuis, le procès traine en longueur et cela fera bientôt 10 ans que la sentence n’a pas été donnée. Aujourd’hui encore, le procès est en instance sans avoir de date précise, et la journaliste révèle que le père de Neymar continue d’avoir des relations avec le ministre de l’économie pour mettre fin à cette situation. Depuis avril 2019, Neymar Senior s’est rapproché de Jair Bolsonaro, lors d’une rencontre pour se plaindre de la situation juridique autour de son fils. Depuis, le procès est sans cesse repoussé, et l’homme politique a le soutien officiel d’une véritable idole des Brésiliens. 

Neymar prend la parole

De son côté, Neymar s'est justifié devant le tollé provoqué par sa prise de position politique. « Ils parlent de démocratie et de beaucoup de choses, mais quand quelqu'un a une opinion différente, il est attaqué par ceux-là mêmes qui parlent de démocratie. Va comprendre », a lancé le joueur du PSG, pour qui son choix reste une opinion comme une autre, et qu'il faut donc la respecter. Dans un Brésil partagé en deux en vue de cette élection, il est certain que la prise de position de Neymar ne pouvait que provoquer des vives réactions. En attendant le premier élément de réponse ce dimanche à l'occasion du premier tour.