PSG : Messi, Neymar, le Qatar se fait humilier

PSG : Messi, Neymar, le Qatar se fait humilier

Dans les coulisses du Paris Saint-Germain, les sourires s’effacent et les révélations se multiplient sur les passe-droits accordés aux stars du club parisien. 

En ce qui concerne son effectif, le PSG a peut-être ce qui se fait de mieux sur la planète football actuellement, et une Dream Team parmi les plus grandes de l’histoire avec deux gardiens d’exception, Sergio Ramos qui est l’un des plus grands défenseurs de ce siècle, et un incroyable trio d’attaque composé de Messi, Neymar et Mbappé. Des égos à gérer aussi pour Mauricio Pochettino, qui n’a jamais pu aligner son équipe type cette saison. Les blessures ou suspensions empêchent l’entraineur du PSG de pouvoir enchainer les rencontres avec un 11 type, et cela se voit aussi dans le manque d’automatisme de son équipe. Mais en plus de cela, la situation loin des projecteurs est très loin d’être saine, dévoile L’Equipe dans un point sur les coulisses du PSG. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

Pour le journal sportif, les stars du Paris SG font vraiment absolument comme bon leur semble. Et cela fait grincer des dents chez les autres joueurs de l’effectif. Neymar, convoqué par son club pour un tournage publicitaire pour des sponsors majeurs, ce qui permet tout de même au PSG de toucher de grosses sommes et de payer son salaire également, est arrivé avec un « retard conséquent » à ce rendez-vous, provoquant la colère de la direction. Sur le coup, les dirigeants parisiens envisagent de se montrer impitoyables et de sanctionner le Brésilien pour lui faire comprendre que tout le monde ne pouvait pas passer sa journée à l’attendre. Mais finalement, par peur visiblement, le PSG laisse couler, et invoque un test covid à faire dans la matinée pour expliquer l’absence du numéro 10 du PSG. Nasser Al-Khelaïfi, que l’on sait très proche et très à l’écoute des stars du club, est-il toujours dans la même philosophie de tout pardonner à ses étoiles ? Il faut croire que oui, et les joueurs savent bien que c'est aussi dans la philosophie de l'Emirat qatari de chouchouter les joueurs vedettes, de peur qu'ils fassent un scandale ou qu'ils claquent la porte. 

Messi et sa gastro fantôme

Au lendemain de la cérémonie du Ballon d’Or, Lionel Messi et Leandro Paredes ont zappé l’entrainement sans même sourciller. La veille, les deux argentins étaient au Châtelet en bonne forme, et le lendemain, ils ont pu jouer contre Nice. Mais visiblement, ce matin là, après une nuit passée à fêter le Ballon d’Or reçu par Lionel Messi, les deux joueurs ont fait passer leur absence pour un « symptôme de gastro-entérite », ce qui a fait grincer quelques dents dans l’effectif. Un autre matin, L’Equipe raconte que deux joueurs n’ont même pas attendu de prévenir le staff technique pour zapper la séance, car très fatigués par leur courte nuit de la veille. Des passe-droits qui agacent donc certains joueurs, dont un Presnel Kimpembe qui ne comprend pas ce laxisme et estime que le collectif n’est toujours pas soudé tant que les meilleurs joueurs pourront faire ce qu’ils veulent au lieu d’être exemplaires.