PSG : Mbappé et Messi attaqués, des vacances compromettantes !

PSG : Mbappé et Messi attaqués, des vacances compromettantes !

Il n'y a pas que sur le terrain que les choses ne sont pas en place au Paris Saint-Germain. Kylian Mbappé, Achraf Hakimi et Lionel Messi sont accusés d'avoir un peu trop coupé après la Coupe du monde. 

Il y a eu cinq matchs depuis la reprise pour le PSG et il n’y a vraiment pas de quoi sauter au plafond pour les suiveurs du club de la capitale. Le club parisien était invaincu cette saison, mais tout s’est écroulé contre Lens et Rennes. Mais même lors des succès contre Strasbourg (à la dernière seconde), contre Châteauroux en Coupe de France (il y avait 1-1 à 15 minutes de la fin) et Angers (dans un match bien terne), le Paris SG n’a pas réussi à retrouver son côté flamboyant et serein du début de saison. Un constat qui inquiète à un mois du match face au Bayern Munich, même si Christophe Galtier a tout de même fait comprendre que l’impact de la Coupe du monde était réel sur ses troupes. 

Mais le revers à Rennes de dimanche écarte la théorie de l’accident de travail à Lens. Il y a bien un problème dès que le niveau de jeu monte et que l’intensité grimpe de plusieurs crans. L’explication est simple pour Jacques Vendroux, pour qui le PSG est tout simplement une équipe vieillissante. « Ils se mettent dans la sauce. Je crois qu’il faut accepter une fois pour toute, que les 6 ou 7 cadres ce sont des joueurs vieillissant. De temps en temps, ils vont sortir sur le gros match, contre le Bayern Munich. Sur la longueur, un Marquinhos, un Ramos, même Messi tout champion du monde qu’il est, il est vieillissant. C’est aussi le cas de Verratti, ils ne sont plus à leur top-niveau. Et à un moment, vous le payez. Ce n'est pas normal de perdre contre Rennes dans ces conditions », a livré le journaliste désormais sur Europe 1, et qui n’oublie pas de souligner que le club breton n’était pas dans sa meilleure période avant de jouer contre le PSG. 

La république des joueurs est de retour ?

Des joueurs parisiens qui ne font donc plus de différences, et qui ne sont pas forcément poussés au maximum par leur club. C’est ce qu’estime également l’ancienne voix du multiplex sur France Inter, pour qui la République des joueurs existe toujours au PSG, alors que Luis Campos devait serrer la vis à son arrivée. Ce n’est pas le cas selon Jacques Vendroux, très sévère à l’encontre de Mbappé, Hakimi et Messi pour leur période de coupure après la Coupe du monde. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

« Il y a ce côté vieillissant, et aussi l’impression d’un manque d'autorité au plus haut niveau. Que Mbappé aille se reposer avec Hakimi aux Etats-Unis, pourquoi pas. Mais enfin, ça peut attendre quatre mois quand même. Il ne peut pas rester à Paris tranquillement. Que Monsieur Messi mette trois mois à avaler sa Coupe du monde en fêtant ça avec son peuple et ses amis, pourquoi pas, mais il ne faut pas que ça dure 100 ans. Il y a ce côté vieillissant mais ils ont intérêt à se remettre en cause très très vite autrement ça va être une très mauvaise mayonnaise contre le Bayern Munich », a prévenu Jacques Vendroux, pour qui le PSG n’a clairement pas mis la machine en route en cette deuxième partie de saison. Cela lui permet au moins de s’offrir une suite de championnat avec du suspense, le cavalier seul prévu dans un premier temps n’étant plus de mise avec les remontées au classement de Lens et de l’OM notamment. Peut-être une façon également de réveiller le Paris Saint-Germain.