PSG : Le Bayern s’y met aussi, l’Allemagne est folle de Kehrer

PSG : Le Bayern s’y met aussi, l’Allemagne est folle de Kehrer

Icon Sport

Non retenu par le Paris Saint-Germain cet été, Thilo Kehrer pourrait faire son retour en Allemagne. L’ancien défenseur central de Schalke 04 possède une étonnante cote en Bundesliga dont plusieurs pensionnaires, y compris le Bayern Munich, croient encore en son potentiel malgré ses performances décevantes dans la capitale française.

Si Thilo Kehrer espérait convaincre le Paris Saint-Germain pendant la préparation estivale, c’est raté. A l’image de sa prestation lors du Trophée des Champions perdu contre Lille (1-0) dimanche, le défenseur central a confirmé qu’il n’avait pas les épaules pour rivaliser avec ses concurrents dans l’effectif. Sans parler de l’arrivée de l’expérimenté Sergio Ramos, il se pourrait même que le tout jeune El Chadaille Bitshiabu devienne une menace au fil de la saison.

Le club de la capitale, qui a besoin de vendre pour continuer son recrutement, ne fera donc rien pour l’empêcher de rejoindre l’un de ses nombreux courtisans en Allemagne. En effet, Thilo Kehrer possède une étonnante cote dans son pays natal. On sait que le Bayer Leverkusen a entamé des négociations avec le défenseur central de 24 ans et avec le Paris Saint-Germain. Des discussions compliquées en raison des exigences financières des différentes parties. Mais ce n’est pas tout.

Le prix demandé pour Kehrer

Le média Foot Mercato citait également Wolfsbourg, l'Eintracht Francfort et le Borussia Mönchengladbach parmi les clubs intéressés, sans oublier le Bayern Munich. L’information pouvait paraître folle mais voici que Sport Bild confirme l’intérêt du champion d’Allemagne pour Thilo Kehrer. Les Bavarois penseraient au Parisien en cas de départ de Niklas Süle, sous contrat jusqu’en 2022, et qui refuse la prolongation de courte durée proposée par ses dirigeants. Autant dire que ça se bouscule pour le flop à 37 millions d’euros du Paris Saint-Germain, qui réclamerait entre 15 et 20 millions d’euros pour transférer l’international allemand.