PSG : L'infirmerie déborde de partout, Tuchel ne comprend rien

PSG : L'infirmerie déborde de partout, Tuchel ne comprend rien

Photo Icon Sport

Un scénario surréaliste est en train de dessiner au PSG à moins d’une semaine du match contre l’Atalanta.

Mbappé est plus qu’incertain pour cette rencontre après sa blessure contre Saint-Etienne, Verratti vient de se blesser au mollet à l’entrainement, Icardi ressent lui aussi une gêne qui le privera d’entrainement ces prochains jours, Bernat vient seulement de disputer ses premières minutes, tandis que Diallo est toujours en reprise, Kehrer est encore absent alors que Kurzawa est lui forfait pour plusieurs semaines après sa sortie contre Lyon. De quoi rendre fou n’importe quel entraineur, et c’est le cas pour Thomas Tuchel, qui ne comprend pas pourquoi tout ça arrive toujours au moment crucial. Pour une fois, Neymar n’a rien avant ce match décisif, mais les pépins s’accumulent dans un timing catastrophique, et le coach allemand est atterré.

« On joue la Ligue des champions, pas un match amical, un quart de finale de Ligue des champions! On arrive avec quatre ou cinq mois de pause, deux matchs officiels… c’est super compliqué ! Kylian essaie tout, mais peut-il y arriver? Je ne sais pas. Et s’il y arrive, peut-il faire une grande performance? Je ne sais pas. C’est une grande incertitude, un grand problème. En plus il nous manque trois joueurs avec Edi (Cavani), Thomas (Meunier) et Tanguy (Kouassi) qui avaient joué la Ligue des champions pour nous. C’était le premier match pour Juan Bernat, Thilo Kehrer n’était pas disponible… c’est toujours la même chose quand on arrive à un match de Ligue des champions, ce sont toujours des choses négatives, je ne sais pas pourquoi », avoue un Thomas Tuchel qui avait pourtant fait le pari d’une préparation personnalisé, de manière à ce que chaque joueur arrive au pic de forme pour le Final 8 à Lisbonne. Pour le moment, on en est très loin, malheureusement pour le PSG.