PSG : Galtier change tout, et si c'était le secret

PSG : Galtier change tout, et si c'était le secret

Icon Sport

Contraint par les absences, Christophe Galtier a du abandonner le 3-4-3 du PSG au profit d'un 4-3-3 ou d'un 4-3-1-2 sur les deux derniers matchs. Les Parisiens ne l'ont pas regretté et Rio Mavuba conseille à l'entraîneur parisien de poursuivre sur cette voie.

Dans la défense du PSG, le bonheur serait-il plus à quatre qu'à trois ? Etablie en seconde partie de saison dernière par Mauricio Pochettino, la défense à trois a été officialisée par Christophe Galtier depuis sa prise de fonction. Clairement, l'entraîneur parisien et Luis Campos ont basé leur recrutement estival sur ce dispositif tactique. Si les Parisiens s'habituent à ce choix, plusieurs observateurs n'en sont pas satisfaits et estiment que le PSG peine à y exprimer son plein potentiel. Cela tombe bien, le nombre limité de défenseurs centraux dans l'effectif a poussé Galtier à remettre quatre défenseurs dans son équipe.

Les cadors européens à quatre, le PSG est prévenu

C'était le cas lors des deux derniers matchs de Ligue 1, contre l'OM et à Ajaccio, à cause de la suspension de Sergio Ramos après son carton rouge à Reims. Avec seulement Marquinhos et Nordi Mukiele disponibles, Galtier n'avait pas vraiment le choix. Son PSG n'en a pas souffert puisqu'il a su préserver sa cage inviolée au terme de deux succès en autant de rencontres. De quoi avoir envie de persévérer à quatre derrière. Une bonne idée pour Rio Mavuba, lequel prend exemple sur les récents lauréats de la Ligue des champions.

« Les équipes qui gagnent la Ligue des champions, comme Liverpool ou le Real Madrid, ce sont des équipes qui jouent à 4 derrière et là le PSG joue à 4 derrière. D'après le coach, ce sont ses choix. Donc on verra s'il va le conserver », a analysé le consultant de Téléfoot qui aurait même pu citer le Bayern Munich pour étoffer son raisonnement. Une chose est sûre. En l'état actuel des choses, le PSG ne peut jouer qu'à quatre derrière soit deux défenseurs axiaux au vu de son effectif limité. Les prochains rendez-vous, notamment le déplacement du côté de la Juventus, pourraient donner suffisamment de crédit à cette piste pour bouleverser la réflexion des Parisiens en vue du mercato hivernal.