PSG : Fraude au passe sanitaire, la police débarque

PSG : Fraude au passe sanitaire, la police débarque

C’est un Parc des Princes plein qui sera attendu ce samedi soir à l’occasion de la réception de Strasbourg.

Il faut dire que le PSG présentera sa dernière recrue, qui n’est ni moins que Lionel Messi. Ce sont donc 47.000 spectateurs qui seront au rendez-vous de ce premier match de championnat avec du public dans l’enceinte de la Porte d’Auteuil, depuis quasiment un an. En attendant de voir si le PSG arrive à trouver un accord avec la Mairie de Paris pour agrandir le Parc des Princes, c’est le maximum autorisé. Si les forces de l’ordre seront au rendez-vous pour garantir la sécurité autour de cet évènement, un nouveau type de contrôle sera aussi au rendez-vous. Des contrôles aléatoires pour vérifier l’identité des porteurs du passe sanitaire seront ainsi effectués. Le but est bien évidemment de faire la chasse aux faux QR code, qui pourraient être utilisés par des récalcitrants pour s’introduire quand même dans l’enceinte réservée aux détenteurs du fameux passe sanitaire désormais obligatoire dans les grands évènements.

L’Equipe dévoile ainsi que le PSG et la police marcheront main dans la main pour ces contrôles d’identités qui devront être en rapport avec les passes sanitaires présentés pour rentrer dans le Parc des Princes. La dernière loi à ce sujet a fait passer l’amende pour usage de faux à 135 euros, avec la possibilité qu’elle soit majorée. Comme ce fut le cas lors des premières journées en France, plusieurs points seront placés aux abords du stade pour les cas nécessitant une étude plus approfondie, comme un QR code qui ne passe pas, cela s’est produit sur quelques versions papiers, ou un schéma vaccinal incomplet, voir un test négatif trop vieux. En ces temps de crise sanitaire, la vigilance sera donc au rendez-vous dès les premières journées, histoire de faire comprendre que ce sera certainement la donne pour au minimum la première partie de saison.