PSG : Après le fiasco, l'offre d'Al-Khelaïfi qui va scotcher tout le monde

PSG : Après le fiasco, l'offre d'Al-Khelaïfi qui va scotcher tout le monde

Photo Icon Sport

Suite au fiasco subi par le Paris Saint-Germain face à Manchester United, Thomas Tuchel aurait pu être sur la sellette. Et pourtant...

« J’ai confiance dans le coach. On verra sa décision s’il veut changer ou pas. Mais ce n’est pas parce qu’on perd un match qu’on doit agir maintenant. On doit prendre des décisions la tête froide. On veut voir ce que le coach veut aussi ». Mercredi, après l'élimination du club de la capitale en huitièmes de la Ligue des Champions contre MU, Nasser Al-Khelaïfi réitérait sa confiance envers Thomas Tuchel. Pas refroidi par cette nouvelle remontada, deux ans après celle encaissée à Barcelone, le président francilien ne veut pas se séparer de son entraîneur allemand, arrivé l'été dernier. Bien au contraire même, puisque d'après les informations du Parisien, l'ancien de Dortmund est bien parti pour... prolonger son contrat à Paris.

« Tuchel est l'objet d'une proposition de prolongation de contrat depuis déjà quelques semaines. Une offre lui a été transmise après la victoire de prestige du PSG à Old Trafford le 12 février. Elle porte sur une extension de contrat de deux ans, jusqu'en 2022, avec une substantielle augmentation salariale à la clé. Une marque de confiance très claire. Une façon aussi pour le club de tenter de verrouiller l’avenir professionnel de son chef d’orchestre. Jusqu'à présent, toutes les parties avaient décidé d'attendre l'issue du match retour face à Manchester pour se positionner définitivement. Une mesure de prudence et de bon sens. Mais le marasme de l'élimination de la Ligue des champions ne semble avoir rien changé. Tuchel, pour sa part, réserve encore sa réponse. L'entraîneur du PSG doit se prononcer clairement sur le sujet d'ici à une quinzaine de jours, au moment de la prochaine trêve internationale », détaille le média parisien. On dirait bien qu'Al-Khelaïfi n'a pas vraiment retenu les leçons, et notamment celle avec Laurent Blanc, qui avait été prolongé en février 2016 avant d'être viré en juin. Si personne ne souhaite ce sort-là à Tuchel, le coach de 45 ans serait en tout cas en passe de devenir l'unique homme fort du secteur sportif au PSG, vu que sa prolongation pousserait encore plus Antero Henrique vers la sortie.