PSG : 50 ME pour Disasi, le Pigeon Saint-Germain a refusé

PSG : 50 ME pour Disasi, le Pigeon Saint-Germain a refusé

Icon Sport

A la recherche d’un défenseur central lors du mercato, le PSG s’est intéressé à Milan Skriniar et à Axel Disasi.

La priorité du Paris Saint-Germain à ce poste se nommait clairement Milan Skriniar. Mais le défenseur de l’Inter Milan est finalement resté en Italie, ses dirigeants ayant été inflexibles avec le PSG dans les négociations. Dans le money-time du mercato, le champion de France en titre a activé un joli plan B avec Axel Disasi, auteur d’une grosse saison sous les couleurs de l’AS Monaco. Le vice-capitaine du club de la Principauté était emballé à l’idée de rejoindre le PSG mais finalement, à l’instar de Milan Skriniar, il n’a pas fait ses valises. Et pour cause, à en croire les informations de Romain Molina, l’AS Monaco a surestimé les moyens du PSG en fixant le prix d’Axel Disasi à 50 millions d’euros lors des derniers jours du mercato.

Monaco pensait que le PSG paierait 50 ME pour Disasi

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Axel Disasi (@axel_disasi)

Le journaliste dévoile que les dirigeants de l’AS Monaco étaient persuadés que le Paris Saint-Germain accepterait de payer une telle somme pour s’offrir les services de l’ancien colosse du Stade de Reims. C’était sans compter sur Luis Campos et surtout Antero Henrique, lequel a resserré la vis au PSG au niveau des dépenses et qui fait son maximum pour que le club de la capitale ne soit plus perçu comme le pigeon du mercato, qui dépense sans compter comme cela a trop souvent été le cas par le passé comme le prouvent les dossiers Thilo Kehrer ou encore Mauro Icardi. Le Paris Saint-Germain s’impose désormais des limites au mercato, quitte à ce que les dossiers échouent, comme cela a été le cas avec Axel Disasi ou encore Milan Skriniar. Du côté d’Axel Disasi, on y croyait également dur comme fer mais finalement, le vice-capitaine de l’ASM a été déçu puisque le PSG n’a pas comblé les attentes de Monaco. Ce n’est peut-être que partie remise, Luis Campos et Christophe Galtier appréciant beaucoup le profil d’Axel Disasi…