PSG : 50 ME et le n°10, Lionel Messi n'a plus qu'à signer

PSG : 50 ME et le n°10, Lionel Messi n'a plus qu'à signer

Impensable il y a encore quelques heures, l’arrivée de Lionel Messi au Paris Saint-Germain se met clairement en place.

Le club parisien n’a pas perdu une seconde, et a activé tous ses pions en quelques heures, poussant à fond à tous les niveaux pour convaincre l’Argentin de signer dans la capitale française. L’Emir du Qatar serait bouillant pour offrir à la superstar qui n’a connu que le FC Barcelone un salaire de 50 ME, soit bien supérieur à celui que touche Neymar par exemple, et pas forcément très loin de celui de Messi au Barça lors de son précédent contrat. La presse italienne, qui avait révélé en premier les difficultés pour finaliser le deal entre Messi et le club catalan, précise même qu’un contrat de trois ans attend l’Argentin au PSG. Di Maria et Paredes font le forcing pour le convaincre de faire le grand saut, tandis que Neymar s’est même proposé de lui offrir le numéro 10 pour lui montrer à quel point il serait accueil à bras ouverts dans le vestiaire parisien, annonce de son côté RMC.

Lionel Messi n’en doute pas une seconde, lui qui est déjà très proche de la moitié de l’effectif. Une arrivé qui prend donc forme, même si le PSG va aussi devoir faire le point sur son mercato, la signature de Lionel Messi étant jusqu’à il y a peu à ranger au rayon des fantasmes. C’est pourquoi Mauro Icardi pourrait se voir indiquer la sortie, son transfert espéré à hauteur de 50 ME payant une année de salaire de Lionel Messi à lui tout seul, pour simplifier les choses. 

Manchester City ne bouge pas !

Surtout que pour le moment, les insiders du côté de Manchester City sont unanimes, le club anglais, considéré comme le seul d’Europe avec le PSG capable de s’offrir Léo Messi, n’a pas bougé le moindre petit doigt. La signature de Jack Grealish et l’ambition de faire signer Harry Kane mobilisent toute l’attention des Citizens, qui n’ont pas prévu de passer à l’action pour l’Argentin. C’est donc un boulevard qui s’ouvre au PSG, bien conscient de la fenêtre de tir incroyable, et qui a mis tout le monde sur le pont pour essayer de finaliser ce deal express. Même si la signature, en partant de quasiment rien, d’un joueur comme Lionel Messi ne peut pas se régler en 24 heures, le temps est précieux et Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi, qui ne lâchent pas Jorge Messi d’une semelle, l’ont bien compris.