Icardi dragué par toute l'Europe, merci Wanda Nara !

Icardi dragué par toute  l'Europe, merci Wanda Nara !

Icon Sport

En manque de temps de jeu cette saison, Mauro Icardi ne devrait pas faire de vieux os au Paris Saint-Germain.

Confronté à une concurrence démentielle avec Neymar, Mbappé ou encore Di Maria et bien sûr Messi, l’attaquant argentin du PSG a chuté dans la hiérarchie des attaquants aux yeux de Mauricio Pochettino. Il faut dire qu’entre ses pépins physiques et ses problèmes extra-sportifs, Mauro Icardi n’a pas vraiment fait le nécessaire pour instaurer le doute dans l’esprit de son entraîneur depuis le début de la saison. C’est ainsi que selon les informations de Todo Fichajes, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a fait savoir à sa direction qu’il ne comptait plus sur Mauro Icardi pour le futur. Une information dont Leonardo a pris acte. Et malgré son salaire imposant, le directeur sportif du PSG ne devrait pas avoir trop de mal à trouver un point de chute à Icardi, lequel fait l’objet d’intérêts concrets de la part de deux clubs.

L'Atlético et la Juve draguent Icardi

Le média espagnol affirme que l’Atlético de Madrid de Diego Simeone est toujours très intéressée par le profil de Mauro Icardi afin de concurrencer Luis Suarez. L’ex-buteur du FC Barcelone, en grande forme la saison dernière, est à la peine depuis le début de la saison, raison pour laquelle les Colchoneros aimeraient recruter un pur n°9 afin de le concurrencer. Un autre grand d’Europe est sur le coup pour recruter Mauro Icardi, il s’agit de la Juventus Turin. Délaissée du salaire XXL de Cristiano Ronaldo, la Vieille Dame aimerait s’offrir les services d’un buteur rodé aux joutes de la Série A. C’est totalement le cas de Mauro Icardi, dont la venue ne manquerait pas de faire des émois en Italie après ses affaires à l’Inter Milan où il a été capitaine avant d’être détesté par les supporters. Une information capitale n’a en revanche par encore filtré, le prix exigé par le PSG pour lâcher Icardi, recruté pour 50 millions d’euros il y a un an.