EdF : Deschamps se défend, il ne vise pas le PSG

EdF : Deschamps se défend, il ne vise pas le PSG

Photo Icon Sport

Sélectionneur de l’équipe de France depuis 2012, Didier Deschamps connaît son métier sur le bout des doigts.

Mais à chaque trêve internationale, c’est la même rengaine. Des joueurs de plus en plus sollicités par leurs clubs arrivent avec des pépins physiques. Cela n’a pas manqué en ce mois d’octobre, avec quelques joutes verbales au sujet d’éléments diminués, et notamment le Bayern Munich concernant Lucas Hernandez par exemple. Ou encore l’exemple du PSG, qui a écrit un courrier pour laisser Kylian Mbappé au repos, ce qui a finalement été le cas. Des coups de pression qui lassent Didier Deschamps, qui en a gros sur la patate et ne s’est pas privé de le faire savoir, tout en épargnant le club francilien.

« Je comprends les clubs. Ils sont dans leurs droits. Je ne suis pas là pour faire n'importe quoi. Je pense qu'il y a eu un peu d'exagération. Je ne vais pas dire quel club, mais au bout d'un moment c'est notre responsabilité aussi et on ne fait pas n'importe quoi. Forcément, vous pensez à Paris, mais ce n'est pas spécialement là. Il y a une pression qui est mise cela va même au-delà de la pression. C'est malsain ! Le joueur est en porte-à-faux. Je ne prends pas des risques ! », a confié le sélectionneur national au micro de RTL. Une situation qui ne s’arrange pas, et qui n’arrange pas Didier Deschamps, encore privé de plusieurs habitués comme Lloris, Umtiti, Kanté, Pogba, Dembélé ou Mbappé lors des derniers matchs.