OL : Overdose de golf et d'embrouilles, le dossier Marcelo décrypté

OL : Overdose de golf et d'embrouilles, le dossier Marcelo décrypté

Icon Sport

Marcelo s’est vu indiquer par l’Olympique Lyonnais qu’il ne faisait plus partie des plans de l’entraineur, et qui son départ serait acté très prochainement. Les raisons de ce fiasco sont nombreuses. 

Prolonger un joueur après une saison correcte, et le virer quelques mois plus tard après deux matchs ratés. C’est la vie qu’a décidé de mener l’Olympique Lyonnais dans ce début d’exercice catastrophique il faut bien le dire. Ce retournement de situation ne s’explique toutefois pas uniquement par les mauvaises prestations du Brésilien, dont la lenteur agace les supporters lyonnais depuis quelques temps déjà. Son tacle très dangereux dimanche à Angers, ou son but contre son camp, n’ont pas plaidé sa cause. Mais selon L’Equipe, l’élément déclencheur de cette rupture de contrat à l’amiable qui se profile, est un ensemble de choses. 

Ce serait en premier lieu un incident qui s’est déroulé autour de la rencontre perdue 3-0 contre le SCO. A Angers, Marcelo a eu un « comportement déplacé » selon L'Equipe avec l’un de ses coéquipiers, et un comportement inapproprié avec les propos qui vont avec ensuite dans le vestiaire lors du débriefing. Dans l'intimité du groupe, des mots très virulents ont été dits après la rencontre, et suite à cela, Peter Bosz s’est immédiatement réuni avec Juninho et Vincent Ponsot. Le sort de Marcelo s’est probablement scellé à ce moment. D’autant que cela fait un moment que le défenseur central ne correspondait plus aux attentes à l’OL. Peter Bosz en avait ainsi fait son 4e ou 5e joueur dans la hiérarchie, mais les absences lui ont permis d’avoir un temps de jeu dont il n’a pas profité pour se mettre en évidence. Au contraire même.

Transparent depuis sa prolongation de contrat

Et en plus de cela, les dirigeants lyonnais ont bien remarqué que, depuis sa prolongation de contrat effectuée sous la pression de Rudi Garcia, le Brésilien déçoit beaucoup et n’avance plus. Sa propension à plus travailler son swing au golf que ses accélérations sur le terrain agace au plus haut point un Olympique Lyonnais qui a déjà signifié la fin de l’aventure au joueur, même s’il faut désormais aller au bout de la procédure. Cela devrait se terminer par une rupture de contrat à l’amiable, et son entourage a ainsi bien compris qu’il fallait désormais lui trouver un nouveau club. Nul doute que Marcelo s’en sortira certainement très bien financièrement, lui qui avait encore deux ans de contrat, et cela sans compter la fameuse clause de silence qui ne devrait pas permettre d’en savoir beaucoup plus à l’avenir. En tout cas, les retours de Jason Denayer et Damien Da Silva sont attendus avec impatience par Peter Bosz, qui montre aussi avec ce dossier sa fermeté face aux écarts dans le groupe. Pour Marcelo, c’est la fin d’une aventure qui n’aura pas été un long fleuve tranquille à l’OL.