OL : Juninho a vraiment craqué contre Lens

OL : Juninho a vraiment craqué contre Lens

Icon Sport

Les dernières minutes du match entre Lyon et Lens ont été stressantes pour les joueurs et les supporters de l'OL. Mais Juninho a lui aussi craqué face à la pression et la crainte d'une égalisation.

A 2-0, et sans le fiasco de Nice, l’Olympique Lyonnais aurait géré sereinement la fin de son match contre le RC Lens, malgré l’enjeu énorme sur le plan sportif. Mais la réduction de score de la formation nordiste à l’heure de jeu a remis une pression phénoménale sur les épaules de Peter Bosz et son équipe, d’autant plus que les joueurs lensois se faisaient de plus en plus menaçants devant le but d’Anthony Lopes. Les dernières minutes ont semblé durer des heures et au coup de sifflet final de Mikael Lesage le soulagement était énorme du côté de l’OL sur la pelouse du Groupama Stadium. Et si sur le terrain, on respirait mieux, c’était également le cas de Juninho. Car visiblement le directeur sportif brésilien de Lyon était sur les nerfs en suivant cette rencontre cruciale entre Lyon et le RC Lens.

Juninho a eu peur de l'égalisation lensoise à Lyon

Installé dans la tribune réservée aux médias, Juninho a suivi la rencontre avant de craquer au moment où le RC Lens a réduit le score en seconde période. « De rage, il a tapé du poing sur son pupitre, s’est levé d’un bond, et a faussé compagnie aux adjoints de Peter Bosz et aux analystes vidéo du club, en tribune de presse. Quand le Lensois Arnaud Kalimuendo a marqué à la 61e minute, réduisant le score à 2-1, Juninho était à bout. Son attitude trahissait l’agacement et la hantise de revivre le scénario terrible de la défaite à Nice et le directeur sportif lyonnais a préféré s’isoler ailleurs avec son stress, pour vivre la fin du match », raconte, dans Le Progrès, Jean-François Gomez, témoin de la scène.