Vente OM : Le clan Al-Walid est cash

Vente OM : Le clan Al-Walid est cash

Icon Sport

Pour de nombreux insiders, la vente de l’OM par Frank McCourt à Al-Walid Ben Talal ne fait aucun doute…

Pas plus tard qu’il y a une semaine, le journaliste Thibaut Vezirian a remis une pièce dans la machine sur Instagram en dévoilant une possible annonce à la fin du mois de mai, comme quasiment chaque mois. « Le président de l’OM, Pablo Longoria a bien récité son média training. C’est un exercice qui n’est pas facile de communication. Il a dit ce qu’il pouvait dire et ce qu’il ne pouvait pas dire. Il y a des nuages à Paris parce que Manchester City vient jouer la Ligue des Champions… Mais je crois que c’est grand soleil en mai à Marseille ! » lâchait notamment celui qui a annoncé à plusieurs reprises que tout était bouclé entre Frank McCourt et Al-Walid Ben Talal et qu’un communiqué était même prêt à être dégainé à tout moment pour officialiser les choses.

Reste que pour l’instant, les indices ne pleuvent pas en faveur de cette théorie. A plusieurs reprises, Frank McCourt a démenti la vente du club, tout comme son président Pablo Longoria il y a dix jours. Via son compte Twitter, le fils du prince Al-Walid Ben Talal a également démenti les rumeurs au sujet d’un rachat de l’Olympique de Marseille. « Mon ami, je parle pour moi. Ce n'est qu'une rumeur, ce n'est pas vrai » explique-t-il, relayé par La Provence. Le Prince saoudien de 43 ans, spécialisé dans les investissements, en a profité pour brouiller les pistes en expliquant que son club préféré était l'OM. Une ville qu'il chérit par-dessus tout depuis que des médecins l'ont soigné dans sa jeunesse, sauvant sa capacité à marcher après des problèmes de santé. De son côté, le quotidien local estime que ce nouveau démenti pourrait mettre fin aux espoirs des supporters de l’OM. « Si les démentis de Frank McCourt n'avaient pas suffi à éteindre la rumeur, ceux de la famille du principal intéressé y parviendront peut-être » est-il écrit. Sur les réseaux sociaux, certains persistent et signent en affirmant que la vente de l’Olympique de Marseille n’est qu’une question de semaines…