PSG-OM, Marseille envisage de ne pas jouer au Parc !

PSG-OM, Marseille envisage de ne pas jouer au Parc !

Photo Icon Sport

L'affiche PSG-OM prévue le 7 novembre prochain au Parc des Princes semble menacée, les dirigeants marseillais ayant laissé entendre que leur équipe pourrait refuser de jouer si la sécurité n'était pas assurée.

Le Clasico 2010-2011 s’annonce d’avance comme étant un grand cru, du moins dans les coulisses puisqu’à un peu moins d’un mois de PSG-OM, les dirigeants marseillais ont fait un pas de plus dans la joute verbale qui les oppose aux responsables de la Ligue de Football Professionnel. En interdisant la présence de supporters de l’Olympique de Marseille au Parc des Princes, puis à ceux du Paris Saint-Germain au Vélodrome, la LFP a déclenché la colère de l’OM qui laisse clairement sous-entendre que si cette décision était confirmée en appel, alors le club pourrait refuser de jouer le match. Une menace qui semble évidemment difficile à appliquer, tant le club pourrait payer cher cette décision. C’est après une réunion entre le club et ses supporters, lundi soir, que l’OM a publié un communiqué sur son site mettant les instances du foot au pied du mur, ce qui promet quelques joutes verbales encore chaotiques d’ici ce match.


« La Direction de l’Olympique de Marseille ainsi que les associations de supporters ont choisi de ne parler que d’une seule et même voix à travers ce communiqué. Il semble important de rappeler que les supporters marseillais ne sont pas violents et que depuis plusieurs saisons, aucun incident n’a été déploré au stade Vélodrome ni même lors des déplacements dans tous les stades de France où les olympiens se déplacent pourtant toujours en nombre (...) Les Marseillais sont donc aujourd’hui punis de manière arbitraire et il nous semble injuste de stigmatiser le comportement des supporters marseillais, qui sont les seuls en France à subir ce type d’ostracisme, en les empêchant d’encourager leur équipe à Paris le 7 novembre prochain. Le Club a donc décidé de faire appel de la décision  de la Ligue et toutes associations utiliseront elles aussi les recours juridiques possibles en saisissant le Tribunal Administratif. Notre volonté commune est bien d’obtenir le quota de places habituel (2000) des supporters visiteurs au Parc des Princes., et de pouvoir monter à Paris dans des conditions décentes de transport. Il nous semble intolérable de faire payer aux Marseillais les dérives des supporters parisiens. Dans le cas où aucun olympien ne pourrait venir soutenir son équipe, cela confirmerait donc que le problème des supporters parisiens n’est pas résolu et que des risques sécuritaires subsistent au Parc des Princes. Si les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour nos supporters alors le club estime qu’elles ne le sont pas aujourd’hui pour le staff, les joueurs et les dirigeants », indique l’Olympique de Marseille, laissant sous-entendre que jouer un match sans que les conditions de sécurité soient assurées pour les joueurs est trop dangereux.


En laissant ainsi sous-entendre que ce match pourrait ne pas avoir lieu, l’OM met également une petite pression sur Canal +, la chaîne ayant évidemment tout intérêt à ce que cette rencontre ait lieu.