Pierre Ménès veut un « chéquier illimité » pour l’OM sinon rien

Pierre Ménès veut un « chéquier illimité » pour l’OM sinon rien

Photo Icon Sport

On ne sait pas jusqu'où s'enfoncera l'Olympique de Marseille cette saison, la seule perspective de jouer une finale de la Coupe de France n'effaçant pas le désastre collectif en Ligue 1.

Même si l'OM va probablement sauver sa peau en championnat, tout le monde n'attend désormais qu'une chose, que Margarita Louis-Dreyfus vende son club et laisse la place à un nouveau propriétaire. Pour Pierre Ménès, cet investisseur devra tout de même avoir les reins très solides s'il veut pouvoir refaire de l'Olympique de Marseille un club qui compte. Sinon, le consultant de Canal+ est persuadé que les choses pourraient continuer à être rudes.

« Entre ceux qui ont clairement démissionné et ceux qui n'ont rien à faire là, le club est au plus mal. Une fois qu'on a dit ça, qui peut-on sauver dans cette équipe ? Mandanda, évidemment, mais il ne peut pas tirer un rideau de fer devant son but à chaque journée. Nkoulou a fait un match tout à fait honorable hier soir. Pour le reste, c'est d'une infinie tristesse. C'est quand même l'Olympique de Marseille et on attend forcément autre chose, surtout dans une période où le club est censé susciter l'envie de certains repreneurs. Alors évidemment, on m'objectera que quand les Qataris ont racheté le PSG, il y avait tout à refaire. Certes, mais on savait qu'ils arrivaient avec un chéquier quasiment illimité. Ça veut dire qu'aujourd'hui, si on veut une équipe de Marseille capable de lutter pour les places en Ligue des Champions chaque année, il faut des repreneurs avec un budget quasiment illimité. On ne pourra pas se contenter de gens qui vont injecter un peu d'argent dans un club qui va perdre de nombreux joueurs et qui est actuellement à la dérive », prévient, sur son blog, Pierre Ménès, conscient que l'affaire ne sera pas simple à boucler.