OM : Zéro enfant, Marseille préfère éviter une catastrophe

OM : Zéro enfant, Marseille préfère éviter une catastrophe

Icon Sport

Jeudi soir prochain, l'Olympique de Marseille sera en déplacement sur la pelouse de Feyenoord en demi-finale aller de la Conference League. Un défi de taille pour les hommes de Jorge Sampaoli. 

L'Olympique de Marseille peut écrire une nouvelle page de son histoire européenne cette saison. Le club phocéen n'est en effet plus qu'à trois rencontres de remporter la première édition de la Conference League. Pour cela, il faudra se défaire en demi-finales du Feyenoord. Lors de la manche aller prévue ce jeudi, l'OM se déplacera chez les Néerlandais. Un déplacement qui s'annonce périlleux chez une équipe toujours difficile à jouer. Lors de la rencontre retour au Stade Vélodrome le 5 mai prochain, l'OM pourra néanmoins compter sur le soutien de son public pour tenter d'accéder à la finale à Tirana. Problème, l'enceinte marseillaise ne sera pas totalement pleine pour cet événement attendu sur la Canebière. La faute à des débordements dans les tribunes du virage nord lors de la réception du PAOK au tour précédent. Et alors que l'on pensait qu'une solution serait trouvée pour inviter des enfants pour garnir la tribune condamnée à du huis clos, il n'en sera rien.

L'OM recalé, les minots déçus

Ce match à venir face au Feyenoord sera une belle fête pour le football et l'OM, dernière équipe française encore en lice sur la scène européenne, voulait marquer le coup. Le but était de garnir le virage nord de 6.500 enfants, dont des réfugiés ukrainiens. Mais la permission demandée à l'UEFA n'aboutira pas. Parmi les raisons évoquées, la trop grande proximité entre le virage nord et le parcage des fans du Feyenoord. Des débordements pourraient avoir lieu et la sécurité des jeunes enfants ne serait alors pas garantie. Selon RMC, l’OM a pris le temps ces dernières heures de tenir au courant, via un mail, les clubs partenaires qui devaient être associés à cette initiative. Le club phocéen devra donc faire sans son virage nord contre la formation néerlandaise. Mais nul doute que les autres tribunes feront du bruit pour permettre à leur club de faire une nouvelle fois la différence sur la scène européenne, qui plus est dans une nouvelle compétition.