OM : Valère Germain vendu au mercato ? Il se confie

OM : Valère Germain vendu au mercato ? Il se confie

Photo Icon Sport

Souvent taillé par les fans de l'Olympique de Marseille, Valère Germain n'envisage pas de quitter le club phocéen lors du prochain mercato. Il pense pouvoir encore apporter à l'OM quoi qu'en disent les critiques.

Valère Germain est lié avec l’Olympique de Marseille jusqu’en 2021, et même s’il n’a marqué que deux buts cette saison, l’attaquant de 29 ans a tout de même été titulaire à 8 reprises, preuve qu’André Villas-Boas compte sur lui. Mais l’attaquant français de l’OM est bien conscient qu’il doit faire mieux pour espérer se voir proposer une prolongation de contrat, lui qui a souvent été sous le feu des critiques assassines des supporters marseillais. Quoi qu’il en soit, se confiant dans Le Parisien, Valère Germain affirme ne rien regretter de sa carrière à l’Olympique de Marseille, estimant avoir toujours tout donné.

Pour l’ancien monégasque, l’heure du départ de l’OM ne sonnera que lorsqu’il sentira qu’il ne sert à rien au sein de l’effectif marseillais. Et pour l’instant ce n’est pas le cas. « Si je regrette d’avoir rejoint l’Olympique de Marseille en 2017 ? Au contraire. Aurais-je fait mieux ou moins bien ailleurs ? Je ne sais pas. Si, un jour, je me rends compte que je ne peux plus rien apporter à l’équipe, que je passe plus de temps sur le banc ou en tribune, ça voudra dire qu’il faudra que je parte. Ça n’a jamais été le cas depuis mon arrivée. Je me suis toujours senti important, explique Valère Germain, qui affirme ne pas avoir pensé à partir la saison passée quand ses relations avec les supporters phocéens sont devenues détestables. C’était dur. J’ai même eu une altercation avec une personne lors d’un entraînement ouvert au public. Je n’étais pas le seul alors à être pointé du doigt. On pouvait me reprocher de ne pas assez marquer, mais en aucun cas mon état d’esprit ni ma combativité. Ça ne suffit pas, je le conçois. Au début de la saison, il y a encore eu des sifflets. Mais je ne baisse pas les bras. Durant ces moments délicats, je ne me suis jamais dit que mon histoire à l’Olympique de Marseille était finie. » Il n'empêche que du côté de Jacques-Henri Eyraud on a peut-être d'autres idées pour l'avenir de Valère Germain.