OM : Une carrière ratée loin de Marseille, un dirigeant calme Lihadji

OM : Une carrière ratée loin de Marseille, un dirigeant calme Lihadji

Photo Icon Sport

Considéré comme l’un des grands espoirs de l’Olympique de Marseille, Isaac Lihadji n’est pas encore professionnel.

Le milieu offensif de 17 ans est seulement sous contrat aspirant jusqu’en juin prochain. D’où les négociations en cours pour la signature de son premier bail professionnel. Le problème, c’est que le minot et le club phocéen ne parviennent pas à s’entendre. Et pendant ce temps-là, d’autres formations sont à l’affût pour accueillir le jeune dribbleur. Une menace qui inquiète forcément l’OM, dont le directeur du centre de formation Nasser Larguet a lancé un avertissement à Lihadji.

« J'ai connu des joueurs qui ont voulu partir sans avoir consolidé leurs performances dans leur club formateur. Aujourd'hui, Isaac a un super potentiel. Il n'y a rien à dire. On a envie de le voir avec l'équipe première, mais on ne sait pas encore ce qu'il est capable de faire, ou pas, a commenté le dirigeant contacté par La Provence. Et je peux vous dire que les joueurs qui m'ont écouté, qui ont fait minimum 15-20 matchs avec leur club formateur en étant professionnel, ont fait carrière. »

Mieux vaut rester sinon…

« Prenez les exemples de Lassana Diarra, qui a d'abord signé au Havre avant de rejoindre Chelsea. Steve Mandanda, aussi, a fait ses premiers matchs au Havre et regardez sa carrière, a-t-il cité. Quand j'étais à l'AS Cannes, tous les joueurs qui ont démarré à Cannes, même en D2, ont fait carrière. Quand ils partaient trop tôt, cela a été très compliqué. » Actuellement au Brésil pour le Mondial U17, le Bleuet souhaite grandir à l'OM, mais avec ses conditions financières et sportives.