OM : Un craquage à la Bielsa, il remue le couteau

OM : Un craquage à la Bielsa, il remue le couteau

Icon Sport

Solidement installé derrière le PSG depuis plusieurs semaines, l’OM a perdu sa deuxième place au profit de Nice ce week-end.

Un point lors des trois derniers matchs de Ligue 1, la deuxième place de l’Olympique de Marseille ne pouvait pas y résister. Battus par Clermont puis accrochés par Troyes la semaine dernière, les coéquipiers de Dimitri Payet se sont de nouveau inclinés dimanche soir, cette fois contre un adversaire plus réputé, Monaco. En première mi-temps, Marseille a pourtant livré une prestation cohérente et séduisante. Mais tout s’est écroulé après le repos et l’ASM a puni un OM trop irrégulier au sein d’un même match. Sur son site Pierrot le Foot, le journaliste Pierre Ménès a commenté cette défaite marseillaise et pour l’ancien consultant de Canal +, il est clair que Jorge Sampaoli est de nouveau responsable des mésaventures olympiennes. Pierre Ménès a même osé une comparaison avec Marcelo Bielsa, qui avait échoué au pied du podium lors de sa saison passée sur le banc de l’OM.

Sampaoli dans la tempête

« On a vu un OM désespérant. Pourtant, la compo de départ de Sampaoli semblait cohérente. Sauf que j’ai noté un truc : si ça amuse certains d’entre vous, faites donc un arrêt sur image sur le plan large de la 37e minute. Vous constaterez qu’aucun des dix joueurs de champ marseillais n’est dans sa position initiale. Cela fait un moment qu’on dénonce ce joyeux boxon et on a vraiment l’impression que les joueurs y perdent leur football » a analysé Pierre Ménès avant de poursuivre au sujet de l’OM de Jorge Sampaoli. « A l’arrivée, c’est une bonne affaire pour l’ASM qui se replace elle aussi au classement et un nouveau camouflet pour l’OM qui reste sur 1 point pris sur 9 et voit Rennes revenir à un point. Il ne faudrait pas que Sampaoli pousse le mimétisme avec Bielsa jusqu’à finir au pied du podium. Ce qui serait un terrible échec » selon Pierre Ménès, qui ne manquera pas de faire bouillir les supporters de l’OM en critiquant ainsi l’idole Marcelo Bielsa…